Viewing posts from: November 2012

Un cadeau d'un an pour un cours photo

Posted by Benoit Thibaudeau in Non classé | 0 comments

. cadeau d'un an original pour un cours photo
.
.
Il n'est pas facile d'offrir un cours photo. On ne connait pas vraiment le niveau de la personne à qui on offre la carte cadeau et on ne connait pas forcément ces attentes non plus.

Il est plus facile d'offrir un cadeau d'un an afin que le bénéficiaire puisse choisir la date de la réalisation de son cours photo à la période qui lui convient le mieux.

Nous vous proposons des cartes cadeaux d'un an qui laisse le choix au bénéficiaire de choisir lui-même le cours photo et la date de réalisation du cours photo.

Pour Noël nous vous proposons une remise valable jusqu'au 25 décembre 2012, sur toutes nos cartes cadeaux.

Cours photo en vidéo sur Internet

.

Le principe des cartes cadeaux pour nos cours photo

Le but est de vous proposer la possibilité d'offrir un cours photo en vous permettant d'offrir une carte cadeau d'un an.

La personne aura le choix entre plusieurs cours photo, selon la carte cadeau que vous aurez choisi. Soit des cours photo d'une journée, soit des cours photo de 4h.

Il est aussi possible d'offrir un cours photo de plusieurs jours, plusieurs cours photo d'une journée ou plusieurs cours photo de 4h chacun.

La personne à qui vous offrez ce cadeau d'un an, choisira elle-même la date de réalisation de son cours photo. Si elle ne sait pas quel est le cours photo qui correspondrait le mieux à ces attentes, nous nous feront un plaisir de la conseiller. Il lui suffira d'appeler aux coordonnées indiquer au dos de la carte cadeau.

Carte cadeau personnalisée

Lors de votre commande vous pouvez saisir un petit mot qui sera imprimé au dos de la carte afin de la personnaliser.

Il est toujours agréable de profiter d'un cadeau personnalisé.

N'hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de renseignement par la page contact ou par téléphone au 01.47.35.90.25.

Cadeau de Noël original

Sortez de l'ordinaire et proposez un cadeau d'un an original, une expérience ludique et amusant réalisé dans un environnement détendu.

Si vous offrez un appareil photo, accompagnez le avec un stage photo qui permettra à votre proche de prendre en main son appareil photo et lui permettra de profiter pleinement de votre cadeau.

Nos cours photo sont étudiés pour être accessibles par tous à partir de l'âge de 14 ans. Notre but est d'offrir une expérience unique et ludique.

Nous avons conçu nos cours photo de façon à ce que tout le monde puisse les suivre, même sans aucune connaissance de la photo. Notre but est de partager notre passion de la photo.

Profitez de l'offre de Noël et des 10% de remise sur les cartes cadeaux.

 

Stage photo, par ou commencer ?

Posted by Benoit Thibaudeau in Apprendre la Photo | 0 comments

22.11.12

.
Stage photo pour apprendre à réaliser des portraits
.
Vous possédez un appareil photo, mais vous ne réussissez pas à réaliser de belles photos. Dès qu'il y a un manque de lumière ou un contre-jour vos photos sont trop sombres ou trop clairs.

Quand vous avez une belle lumière sur vos photos de vacances ou les photos de vos proches réalisées lors des soirées ou des anniversaire, c'est la composition qui ne met pas en valeur votre sujet.

Apprendre la photo est une chose qui doit rester ludique et sympathique. La photo, quand on la pratique de façon passionnée peut-être reposante et valorisante.

C'est l'approche que nous souhaitons garder dans chacun de nos stages photo.
.
.

Cours photo en vidéo sur Internet

Commencer par le bon stage photo

Stage photo pour maitriser la lumière en mode manuelPour être certain de suivre le bon stage de photo il faut comprendre une première chose. Apprendre la photo passe par deux grandes étapes.

Stage photo pour apprendre la base technique de la photo

En photo il existe trois éléments à maîtriser absolument avant d'aller plus loin. La photo est en premier La gestion de la lumière. Nos appareils photo proposent plusieurs éléments pour la maîtriser.

  • L'ouverture de l'objectif que vous pouvez apprendre à maitriser pendant le stage photo "Profondeur de champ - Priorité ouverture" .
    Cet élément vous permettra de maitriser de beaux flous pour réussir vos portraits ou à l'inverse vos paysages sans flou.
  • Le temps d'exposition (temps de pose) pour laisser le temps à la lumière de se fixer sur votre capteur. Nous vous proposons le stage photo "Le mouvement et la priorité vitesse"
    Durant ce stage photo vous apprendrez à gérer le temps de pose pour maitriser le mouvement sur vos photos, soit tout figer, soit laisser apparaitre l'effet de mouvement sur vos photos.
  • Enfin cours photo la mesure de lumière et le mode manuel vous apprendra à maitriser les ISO, mais aussi la compensation d'exposition qui vous permettra de réaliser des photos plus claires ou plus sombres que la lumière ambiante.

 

Nous vous proposons de suivre soit trois stages de photo comme indiqué ci-dessus pour voir chaque élément les uns après les autres pour pouvoir mettre en pratique afin d'assimiler les acquis de chaque stage photo par la pratique.

Sinon nous vous proposons de voir les trois éléments avec un stage d'une journée de 9h de cours où vous passerez du mode automatique au mode manuel en suivant le stage photo "Début d'une expérience" .

Stage photo pour maitriser la profondeur de champ

Stage photo thématique

Une fois les trois éléments de bases acquis, il vous est possible de suivre chaque stage photo dans l'ordre que vous souhaitez. Nos stages photo thématiques vous permettront de vous perfectionner dans un thème particulier, que ce soit le portrait, la photo noir et blanc ou plusieurs autres thèmes de votre choix.

Nous vous invitons à retrouver tous nos stages photo [ ICI ]

Après votre stage photo

Une exclusivité Deviens-Photographe, toutes les personnes ayant suivi un stage photo chez nous peuvent poser autant de questions qu'ils le souhaitent sur notre forum afin de pouvoir assimiler entièrement les éléments abordés pendant le stage photo.

Un photographe professionnel répondra à vos questions et vous aidera à maîtriser la technique photo en travaillant avec vous sur les photos prises même après votre stage photo.

Photos prises pendant les exercices de nos stages de photo

[nggallery id=1][nggallery id=3][nggallery id=2][nggallery id=4]

Cet article vous a plu ? Partagez le …

L'hiver est l'époque de la photo noir et blanc

Posted by Benoit Thibaudeau in Apprendre la Photo | 2 comments

19.11.12

[powerpress]

Photo prise lors du cours photo "Apprendre la photo en noir et blanc"

 

L'hiver s'installe ainsi que le froid, la lumière change et deviens plus pâle. Les couleurs se dégradent et il est donc temps de penser en noir et blanc.

La couleur est maître dans le domaine de la vidéo, mais la photo noir et blanc n'est pas démodée et on constate même l'émergence d'une renaissance de la photo noir et blanc.

Nos appareils photo numériques nous permettent de réaliser des photos en monochrome, alors autant profiter de l'hiver pour réaliser de beaux clichés

 

 

 

 

Cours photo en vidéo sur Internet

Mais pourquoi faire des photos en noir et blanc en hivers ?

Cours photo pour apprendre la photo en noir et blancAu printemps et en été, les couleurs verdoyantes de la nature offrent de magnifiques contrastes de couleurs. Les longues soirées d'été nous offrent de magnifiques couchers de soleil aux couleurs chaudes. Les levers de soleil plus bleutés ou au ciel rougeâtre donnent envie de se lever tôt pour en profiter.

Ensuite, arrive l'automne et ses dégradés de couleurs qui se déclinent sur une grande palette de tons, depuis le vers au rouge en passant par le jaune et l'ocre. Les feuilles tout juste tombés au sol, offre des couleurs différentes de l'été, mais tout aussi sympathiques pour la photo.

Mais en hivers, souvent le matin, le brouillard se lève surtout près de grandes étendues de végétaux ou près des rivières. Dans ce cas les paysages sont pâles, les couleurs sont extrêmement fades n'offrant que peu de contrastes.

Le matin, le soleil très pâle, ne permet pas de capter les couleurs de façon optimale et les contrastes à midi sont trop violents pour nos reflex numériques, quand on a la chance d'avoir du soleil. Le ciel est souvent trop pâle et on de distingue plus le bleu de ce dernier sur nos photos couleurs du fait de la trop large plage dynamique dépassant celle de nos appareil photo.

Quand le ciel est couvert et rempli de nuages épais, le ciel gris ne laisse pas passer une belle lumière. La masse nuageuse bloque les basses fréquences lumineuses rouges ce qui fait que la lumière est froide et les couleurs fades.

Enfin, la plus grande majorité des végétaux ont perdu leur feuillage et ne laissent apparaitre que des bois morts sans trop de couleurs.

En gros, la plupart des couleurs ont disparu et le soleil souvent très blanc, rend le peu de couleurs restantes trop pâles pour être capter correctement par les capteurs de nos appareils numériques.

Comment paramétrer l'appareil photo pour le noir et blanc ?

Cours photo pour apprendre le noir et blanc

Il existe plusieurs façons de faire des photos en noir et blanc avec un appareil photo numérique. Prendre les photos directement en noir et blanc, ou encore les prendre en couleur et les passer en noir  et blanc ensuite par un logiciel comme photoshop, lightroom, photofiltre ou bien d'autres logiciels.

Mais il existe plusieurs paramètres inconnus de la majorité des possesseurs d'appareils photo numériques qui permettent d'obtenir un bon résultat pour les  photos en noir et blanc dès la prise de vue. C'est ce que notre stage photo "Apprendre le noir et blanc" vous propose de vous apprendre.

En argentique nous utilisions des filtres de couleurs pour éclaircir ou assombrir certaines couleurs lorsque l'on faisait de la photo en noir et blanc. Il existe des systèmes similaires sur les appareils photo numériques. Nous vous proposons de vous apprendre à vous en servir pour vous apprendre la photo noir et blanc dès la prise de vue, sans avoir besoin de retraiter les photos ensuite par logiciel.

De plus il existe des nouveaux outils tels que l'histogramme, la balance des blancs, la compensation d'exposition parmi d'autres outils pour prendre une belle photo noir et blanc avec nos appareils photo reflex. Durant le stage photo où on vous apprend la photo en noir et blanc, on vous apprend à vous servir de la meilleure façon.

Passer les photos couleurs en noir et blanc avec un logiciel

Apprendre la photo en noir et blanc

Beaucoup de personnes ne sont pas intéressés ou trouvent trop compliqué l'utilisation de logiciels photo pour passer les photos couleurs en noir et blanc. C'est pour cela que nous avons conçu notre cours photo noir et blanc en deux parties. La première est le stage photo de 4h où un photographe professionnel vous apprend à utiliser et paramétrer votre appareil photo pour la photo noir et blanc et obtenir de belles photos.

La seconde partie du cours photo est réalisable de chez vous à votre rythme, grâce à des cours vidéo qui vous apprendront à utiliser certains logiciels pour passer vos photos en noir et blanc.

Les autres possibilités pour la photo noir et blanc

Cours photo vidéo pour apprendre le noir et blanc avec photoshop

Parfois les conditions de lumières ne permettent pas d'obtenir un beau noir et blanc. L'ajout d'une dominante de couleur par une bichromie ou un traitement particulier comme pour simuler un traitement croisé permet d'améliorer le rendu. Mais pour cela il faut d'abord passer vos photos en noir et blanc. C'est ce que nos cours photo vidéo du stage "Apprendre le noir et blanc" vous permet de réaliser. Nous vous expliquons ce qu'est le traitement croisé, la bichromie et comment le réaliser avec un logiciel de retouche photo.

La plus part des appareils photo numériques proposent en natif des traitements de bichromie avec des dominantes de différentes couleurs. Certains appareils proposent même des traitements croisés dès la prise de vue. Pour cela il vous faut connaître le paramétrage de votre appareil photo et les meilleures conditions d'utilisation de ces derniers.

En conclusion

L'avantage de l'avènement du numérique est que l'on peut passer de la photo couleur à la photo noir et blanc très facilement. En argentique une fois la pellicule noir et blanc chargée, il fallait la finir avant de revenir à la couleur.

Ensuite les appareils photo numériques possèdent plusieurs outils qui vous permettront d'améliorer la qualité de nos clichés noir et blanc. De plus l'autre grand avantage du numérique est que l'on peut prendre des photos en couleurs et les passer en noir et blanc par le biais d'un logiciel, mais pour les personnes dont la retouche photo n'est pas le fort, il est possible de réaliser de belles photos noirs et blancs dès la prise de vue en paramétrant correctement votre appareil photo numérique et en utilisant au mieux les nouveaux outils du numérique.

Enfin, par logiciel ou en paramétrant votre appareil photo de la bonne façon, s'il le propose, vous pouvez réaliser des photos en bichromie pour les photos trop pales et dont les contrastes insuffisants ne permettent pas de faire un beau noir et blanc.

C'est ce que nous vous proposons de voir durant le cours photo "Apprendre le noir et blanc"

Mais comme toujours, souvenez vous que le principal en photo est de se faire plaisir.

Cet article vous a plu ? Partagez le ...

Full Frame Vs APS-C

Posted by Benoit Thibaudeau in Apprendre la Photo | 17 comments

15.11.12

Full Fram Vs APS-C

Bien souvent, quand on achète un reflex, on nous parle de "Full frame", "d'APS-C", de "plein format", de facteur multiplicateur, de ratio ... un jargon incompréhensible pour les débutants.

En gros on vous dit que les chiffres affichés pour la distance focale de votre objectif ne sont pas les bons ou alors si ... enfin non pas pour votre appareil ... mais des fois si ...

Et souvent à ce moment là le vendeur vous explique que c'est du fait de la taille du capteur ... que c'est pour ça ... et puis c'est tout. En gros il ne sait pas trop pourquoi.

Je n'y comprends plus rien ?!?! et d'abord c'est quoi une focale ?!?!

Et pourquoi pour mon reflex les chiffres de la focale de mon objectif ne sont pas bons alors que pour d'autres ce sont les bons ?!?!

C'est ce que je me propose de vous expliquer ici  et des graphiques peuvent tout vous expliquer simplement.

Cours photo en vidéo sur Internet

"Full Frame" Vs "APS-C" ?

Le système focal de nos objectifs fonctionnent de la même façon que nos yeux. Les lentilles de nos objectifs sont biconvexes.

Ça y est, là tu m'as énervé !!!!

Non, en fait c'est très simple. Si on prend une photo avec le ciel et la mer et bien l'objectif inverse la photo verticalement si bien que le capteur voit le ciel en bas et la mer en haut ... en plus les oiseaux volent le ventre en l'air, les bateaux ont la coque en l'air et le plus drôle c'est que ...

Oui bon ça va, on a compris !!! Il m'énerve !!!

Bref cela créé un croisement des axes avec un certain angle, comme vous pouvez le voir sur le schéma juste en dessous :

.
l'objectif biconvexe inverse l'image

Maintenant, prenons un tableau de comparaison entre les distances focales de nos objectifs et l'angle pour l'obtenir.

Attend, c'est quoi la distance focale et où je la trouve sur mon appareil photo ?

Et bien les objectifs ont été conçus à l'époque de l'argentique (les pellicules). Et du coup on a fait que l'objectif de 50mm correspondent à la vision humaine. Donc quand vous voyez sur la bague de la focale de votre objectif que vous êtes en 50mm (cadre rouge sur la photo ci-contre), et bien vous voyez comme à l’œil nu (angle de vu et perspective). Et la distance focale est la bonne que votre reflex ait un capteur Full Frame ou un capteur au format APS-C !

Mais on m'a dit que non !!!

Attend tu vas comprendre, l'erreur des vendeurs. La bague de la distance focale est souvent aussi appelée le "zoom" dans le langage courant, car c'est elle qui va vous permettre de zoomer ou dézoomer. Mais son vrai nom est "bague de distance focale".

En gros, quand le chiffre est plus petit que 50mm, vous voyez plus petit que l’œil humain (grand angle) et quand vous êtes au-dessus de 50mm vous voyez plus "gros" qu'à l’œil nu (téléobjectif).

Les capteurs ont remplacé les pellicules. Malheureusement dans l'appareil photo, le capteur est l'élément qui coûte le plus cher. Donc, pour les entrées de gammes on va chercher à diminuer le prix et du coup, on diminue la taille du capteur.

Oui bon ok, mais en quoi la taille du capteur influence la distance focale de mon objectif ? Mon capteur est dans mon boitier reflex alors que mon objectif est changeable.

Non cela n'influence pas la distance focale, contrairement à la légende urbaine que tout le monde répète sans comprendre de quoi ils parlent.

Le capteur APS-C voit moins large que le "full frame"

Commençons par comparer les angles et les focales. voici une petite animation qui vous y aidera  ... enfin se sont le chiffres pour un capteur FULL-FRAME 😀

GRRRrrrr !!!!

distance-focale--angle-de-champ

Ok, quand je place la distance focale de mon objectif sur 20mm j'ai un angle de champ de 94°, à 50mm 47° et à 100mm 24° et alors ?

Tu savais que nos yeux fonctionnent de la même façon ? Quand on se concentre sur un objet lointain l’œil diminue son champ de vision (largeur de la vision). Dans le cas de l’œil on parle d'accommodation. Si !!

bla bla bla ... on revient à notre problème ?

On va simplifier énormément la chose, les puristes m'excuseront, mais pour faire simple, comme on l'a vu plus haut, comme les objectifs inversent l'image verticalement, il y a un angle et bien, plus le capteur est petit et plus l'angle va s'aplatir et du coup plus on va diminuer la taille visible par le capteur avec la même distance focale. L'objectif étant le même, le centre optique (le point de croisement) reste à la même place que l'on ai un reflex équipé d'un capteur full frame ou APS-C, ce qui donne le schéma qui suit. Vous allez voir dans l'animation l'angle avec les capteur 24*36mm et la zone bleue pour la même focale avec un capteur APS-C.

La distance focale est la distance en mm entre le plan du film (ou capteur) et du centre optique de l'objectif (l'emplacement du dit croisement). [Enfin le plan du film quand on est en hyperfocal, mais c'est pour une explication simple que je fait abstraction de ce genre de paramètre.]

distance-focale

.

Un plein format (full frame) est un capteur dont les dimensions sont de 24*36mm, comme les pellicules. Du coup les capteurs au format APS-C étant de 1,4 à 1,7 fois plus petit, la distance focale étant la même qu'avec un full frame, si vous regardez l'animation, vous verrez qu'alors qu'avec une distance focale de 100mm le full frame voit plus large que l'arbre, par contre ce dernier prend toutes la hauteur sur un capteur APS-C. Du coup on a l'impression que les capteurs APS-C grossissent les photos alors qu'en fait se sont des plus petites photos que l'on regarde sur le même écran (Cf. plus bas).

Les capteurs APS-C, eux sont plus petits. Selon les marques et les modèles, ils sont entre 1,4 et 2 fois plus petits. Du coup ils "voient" entre 1,4 et 2 fois moins large que les capteurs full frame.

Vous pouvez voir aussi avec les lignes en gris pourquoi on voit plus ou moins grand un objet sur la photo selon la place que l'objet prend sur le capteur par rapport à l'angle de champ et là vous commencez à comprendre que c'est l'angle de champ qui change selon que vous ayez un capteur Full-Frame ou un capteur APS-C et non pas la distance focale.

Tu n'as pas un exemple pour faire plus simple ?

Oui ... prenons le graphique suivant, où on voit en rouge la surface d'un capteur full frame (capteur du canon 5D 24*36mm par exemple) et en bleu celle d'un capteur APS-C (capteur du canon 7D 14,8*22,2mm soit 1,6 fois plus petit qu'un full frame).

 

difference entre les capteurs full frame et les capteurs aps-c

 

Voici une photo que j'ai pris avec mon Canon 5D Mark II qui a un capteur full frame et avec un objectif de 17mm

 

Voici la différence de ce que verraient les deux capteurs avec la même distance focale et de la même place :

.

Si on place les deux photos prises avec le même objectif et de la même place l'une à côté de l'autre on voit tout de suite la différence. A gauche celle prise avec un reflex équipé d'un "capteur full frame", celle à droite prise avec un "capteur APS-C" :

.

Pour avoir la même photo il faudrait reculer beaucoup plus (de 1,4 à 2 fois plus loin) avec un appareil équipé d'un capteur APS-C par rapport au capteur full frame équipé du même objectif (ici un 17mm). Le problème est que pour prendre cette photo j'étais le dos coller contre le coin du cloître du mont saint Michel ...  donc pour avoir la même photo, avec un appareil APS-C il faudrait l'équiper d'un objectif plus grand angle (plus large)  de 10mm.

Vous comprenez grâce à l'image juste dessus, ce que je vous disais plutôt. Au début la photo de droite est plus petite que celle de gauche, mais comme on la regarde sur un écran de même taille que celle prise à un capteur full-frame, elle parait plus grossie.

Quel impact sur les objectifs entre un capteur full frame et un capteur APS-C ?

En fait, ça dépend. Beaucoup de marques, Nikor (marque des objectifs Nikon), Canon, Sigma, Tamron ... se sont adaptés au monde du numérique et des capteurs APS-C qui équipent la majorité des boitiers reflex. Ces marques proposent des objectifs adaptés aux capteurs APS-C. Ils permettent d'avoir une meilleure qualité d'image avec moins de problèmes de déformations de l'image. En contre partie ces objectifs ne peuvent pas être montés sur un boitier équipé d'un capteur full frame.

Mais je répète que les chiffres sur la bague de la distance focale, correspondent à "la distance entre le plan du capteur et le centre optique de l'objectif", seul l'angle de champs varie entre un appareil équipé d'un capteur full frame ou d'un capteur APS-C. Pour avoir une correspondance de l'angle de champ avec un capteur APS-C il faut multiplier les chiffres par la bague de la focale par le coefficient de votre capteur par rapport à un full frame ...

Heu ... tu ne peux pas être plus clair là ?

Si bien sûr. Si vous achetez un objectif 24-70mm avec un Canon 5D équipé d'un capteur full frame, vous avez un 24-70mm réel. Mais si vous avez un boitier reflex Canon 7D qui a un capteur APS-C 1,6 fois plus petits qu'un full frame, le même objectif donne la même distance focal, mais avec un angle de champ correspondant à une distance focale de 24-70mm*1.6 soit en vrai un 38-112mm.

Prenons un objectif standard de 50mm ... enfin sur un capteur full frame, ça donne du 50*1,6mm soit 80mm avec un capteur APS-C.

Si j'ai bien compris avec un capteur APS-C, 1,6 fois plus petit qu'un full frame pour avoir le même angle de champs qu'un 50mm sur un full frame, il faut que j'achète un objectif de 35mm ?

Exactement ... et c'est pour ça par exemple que les journalistes sportifs préfèrent prendre des boîtiers reflex équipés de capteur APS-C, car avec un objectif de 400mm en vrai ils ont un 640mm ... l'objectif 400mm est plus petit, plus léger, plus maniable ce qui est un plus pour leur métier et moins cher aussi ...

Par contre à l'inverse les boitiers reflex équipés de capteur full frame sont meilleurs pour les objectifs de grand angle comme on l'a vu avec la photo du cloître du mont Saint Michel, car ils permette de profiter d'un angle de champs plus large.

Alors, surtout si des objectifs sont prévus pour les capteurs APS-C, pourquoi les constructeurs ne mettent pas la vraie distance focale sur les bagues de leurs objectifs ?

Ah non ce n'est pas vrai

quoi ?

La distance entre le capteur et le centre optique de l'objectif (distance focale) est toujours la même que j'ai un capteur Full-frame ou un capteur APS-C. Avec une focale de 50mm j'ai toujours 50mm de distance entre le capteur et le centre optique de l'objectif. C'est l'angle de champ qui n'ai pas le même. Si vous regardez l'animation plus haut, où je compare la distance focale avec l'angle de champ en fait c'est ce ration qui change, pas la distance focale. En gros avec un capteur full frame (24*36mm) avec une focale de 50mm j'ai un angle de champ de 47° alors qu'avec un APS-C j'ai toujours une distance focale 50mm mais un angle de champ qui varie de 28° à 35°.

Cette dernière donnée varie selon la taille du capteur APS-C. On garde donc la variable fixe qui correspond à l'angle de vue d'un type de capteur qui a toujours la même taille ... Le capteur full-frame de 24*36mm.

Pour faire simple dans les deux cas j'ai un projecteur d'image qui envoi une image vers le capteur. Cette image, arrivée au plan du capteur, a une taille de  24*36mm, Donc le capteur full frame est assez grand pour capter toute l'image. Mais dans le cas d'un capteur APS-C l'image déborde et le capteur ne capture que le centre de l'image (de 14.11*21.1mm à 12*18mm selon la taille du capteur APS-C).

Cours photo en vidéo sur Internet

Donc il suffit de calculer une fois pour toutes les tailles des focales des objectifs selon le coefficient de mon boitier reflex selon mon capteur APS-C et le tour est joué ?

Ben oui et non en fait ..

J'en étais sur ... il va encore nous sortir un truc de derrière les fagots et nous embrouiller la tête ...

Non, mais en photo à main levée, donc sans trépied, il ne faut pas avoir un temps de pose plus long que 1/focale pour éviter les flous de bougé. En gros avec un objectif avec une distance focale de 50 mm le temps de pose le plus long conseillé est de 1/50 seconde, alors qu'avec un objectif de focale 200 mm la vitesse minimale conseillée est 1/200 seconde, soit 4 fois plus rapide. Plus on zoom et plus il faut le temps de pose soit court.

Je ne vois pas le rapport avec notre sujet du jour  : Capteurs APS-C Vs Capteurs Full Frame ?

Et bien si en fait. Car, si vous avez un Canon 7D et donc un capteur de coefficient multiplicateur de 1,6 ...

Oui car, le capteur est 1,6 fois plus petit qu'un full frame ... c'est ça ?

Tu vois quand tu veux ...

Grrrrr !!!

Donc si vous êtes avec un objectif de focale 17mm, en vrai avec le Canon 7D vous avez une focale équivalente à une distance focale de 27mm. Donc la vitesse minimale n'est pas de 1/15s, mais de 1/25s ou un 1/30s

Oui et bien il n'y a pas une grande différence

Exactement et sincèrement avec un 27mm, si vous vous calez bien vous pouvez réussir une photo en 1/15s. Mais le problème se pose pour les longues distances focales telles que les focales de 200mm ... avec un capteur APS-C au coefficient de 1,6 vous avez une focale équivalente à une distance focale de 320mm en vrai ... et là entre un temps de pose maximal de 1/200s et 1/350s il y a une grosse différence. Donc il faudra absolument le prendre en compte durant vos prises de vue surtout quand vous utilisez des zoom importants.

Conclusion

J'espère que vous avez compris la différence entre un capteur plein format (full frame) et un capteur APS-C, plus petits.

La grosse différence est qu'il vous faudra des objectifs plus large (grands angles) avec un capteur APS-C pour avoir le même résultat qu'avec un capteur full frame.

Mais l'avantage des capteurs plein format pour les objectifs grands angles se perd pour les focales plus longues. À l'inverse, l'handicape des capteur APS-C avec objectifs grand angle devient un avantage avec les téléobjectifs qui grossissent plus grâce au coefficient multiplicateur du capteur.

C'est bon ... je maîtrise tout maintenant ... tu peux t'arrêter là !!

Attends, je ne t'ai pas parlé du cercle de confusion, de la diffraction, des problèmes de colorimétries, des aberrations chromatiques, des objectifs macros, ...

Et c'est repartit ... il remet ça ... Et bien si un jour je veux être photographe, je suivrais tes cours  ... ok ....

Cet article vous a plu ? Partagez le ...

Conseils pour choisir un objectif pour noël

Posted by Benoit Thibaudeau in dossiers | 1 comments

12.11.12

Suivez cet article en podcast :

[powerpress]

objectif photo standard 50mm

Bien souvent, pendant nos stages photo, nous avons des questions sur le matériel photo et surtout sur les critères à prendre en compte pour choisir un objectif.

Comme je dis souvent, le problème est de faire un compromis entre ce que vous voudriez acheter, ce que vous pouvez vous acheter et ce que votre conjoint ou conjointe vous laissera acheter ... ;o)

Manquerez plus que ça qu'on ne me laisse pas acheter ce que je veux !!!

Gardez en mémoire que lorsque l'on choisi un boitier reflex, on achète surtout les objectifs !  Même si d'un boitier à un autre il y a des différences, les objectifs sont des éléments primordiaux pour la qualité des photos.

Un bon objectif, si vous êtes soigneux, pourra vous suivre dans votre aventure photographique pendant 10 ou 15 ans sans problème, contrairement à votre reflex (APN). Il est donc important de choisir soigneusement son ou ses objectifs.

Cours photo en vidéo sur Internet

Un premier conseil

N'achetez pas l'objectif 18-55mm vendu généralement par défaut avec l'appareil photo. Cet objectif est généralement sombre, le piqué est mauvais et si vous ne souhaitez qu'un seul objectif il ne vous suffira pas.

En vous vendant cet objectif avec le boitier reflex, les marques augmentent leur marge. La différence du prix de vente entre le boitier reflex seul ou avec l'objectif n'est pas justifiée, car l'objectif ne vaut pas cette différence.

En fin d'article je vous donne les conseils d'achat pour votre ou vos objectifs.

Les caractéristiques à vérifier pour choisir un objectif

Le choix de votre objectif est une chose importante. Il vous suivra pendant 10 ou 15 ans si vous en prenez soin contrairement à votre boitier reflex qui vous lâchera avant. Du coup se pencher sur les critères à prendre en compte et prendre un peu de temps pour faire son choix peut-être intéressant pour ne pas se tromper.

Il y a plusieurs caractéristiques principales à vérifier sur un objectifs, peu importe si vous prenez un objectif fixe ou un zoom (Cf. juste après). Ensuite il faudra choisir le type d'objectif que vous désirez selon l'utilisation que vous souhaitez en faire.

L'ouverture

diaphragme d'un objectif photoChaque objectif contient une membrane que l'on appel diaphragme. C'est ce qui permet de contrôler la quantité de lumière à entrer lors de la prise de vue, c'est aussi un des éléments du contrôle de la profondeur de champ.

Plus il est possible d'ouvrir le diaphragme de façon importante et plus vous pourrez réaliser des photos dans des lumières difficiles et plus vous pourrez avoir une meilleure gestion de la profondeur de champs. De plus si vous avez un objectif avec une grande ouverture vous ne l'utiliserez que rarement au maximum. Hors, c'est comme dans beaucoup de ce qui est électronique et mécanique, c'est lorsque l'on pousse l'utilisation aux limites que le résultat est moins bon. Ici c'est la même chose, si vous pouvez ne pas utiliser l'ouverture maximale de votre objectif, le résultat sera meilleur que si vous l'utilisez en ouvrant au maximum le diaphragme de votre objectif, ce que permet un objectif avec une grande ouverture.

La contre partie est que plus l'ouverture maximale d'un objectif est grande et plus l'objectif coûte cher, malheureusement.

Vous trouverez le chiffre correspondant à l'ouverture soit sur le côté de l'objectif, soit au bout de l'objectif près de la lentille. Il est représenté soit par un "1:" suivi d'un chiffre, ou suivi de deux chiffres. Plus le chiffre est petit plus l'ouverture de l'objectif est grande. Donc "1:2.8" indique que l'objectif à une ouverture maximale de f/2.8 (grande ouverture) et que celle-ci est fixe. "1:3.5 - 5.6" indique que l'objectif à une ouverture maximale variable (Cf. plus bas) variant de f/3.5 à f/5.6 ce qui veut dire que dans ce second exemple l'objectif sera plus sombre que le premier avec une ouverture à f/2.8.

objectif sigma 50mm fixe ouverture f2.8

.

.

Vous voyez sur l'objectif sigma ci-contre dans le cadre rouge, qu'il possède une ouverture fixe de f/2.8 fixe représentée par le chiffre "1:2.8".

.

.

.

objectif Nikon 28-300mm ouverture 3.5-5.6

.

.

.

Sur l'exemple ci-contre, vous voyez dans le cadre rouge que l'objectif à une ouverture variable de f/3.5 à f/5.6 représentée par les chiffres "1:3.5-5.6".

.

 

Les ouvertures les plus courantes sont "1:2.8", "1:4", "1:5.6" pour les objectif à ouverture fixe et "1:3.5-5.6", "1:4-5.6" ou "1:3.5-6.3".

Comme nous l'avons vu plus haut, plus le chiffre est petit, plus l'ouverture maximale est grande et plus l'objectif est lumineux.

La focale de l'objectif

Chaque objectif possède une plage de focale. C'est ce qui permet de zoomer et dé-zoomer plus ou moins. Plus la plage de focale est étendue et plus vous pourrez faire des types de photos différentes avec le même objectif. Ce paramètre s'exprime en "mm". Vous pouvez trouver ce paramètre sur la bague de l'objectif.

Par exemple, l'objectif vendu fréquemment avec les boitiers réflex à une focale de 18-55mm. Il peut zoomer de 18 à 55mm. Sachant que la vision humaine correspond à une focale de 50mm, vous comprenez que vous ne pourrez pas vraiment zoomer beaucoup plus qu'à l'oeil nu, par exemple pour faire des gros plans. De plus sachant que le zoom est un élément important pour avoir une courte profondeur de champ et réaliser de beaux portraits, cet objectif vous limitera rapidement.

Il existe des objectifs avec une focale fixe, comme le 50mm fixe de l'image au dessus. La focale se trouve dans le cadre bleu.

Il existe des objectifs avec une courte focale comme le 18-55mm ou le 24-70mm ou encore 17-40mm, ... Par contre quand l'objectif à une ouverture fixe, donc de meilleure qualité (Cf. plus bas), la focale est courte sans quoi l'objectif déjà gros serait énorme.

Enfin il existe des objectifs avec une focale longue comme sur la photo juste au dessus avec un 28-300mm. Ces objectifs on forcément une ouverture variable. Ces objectifs, on l'avantage de pouvoir réaliser pratiquement tout type de photos comme des paysages en 28mm ou des portraits entre 50 et 150mm et des gros plans sur des sujets éloignés. Ils ont un désavantage. Du fait du mouvement important des lentilles lors du zoom, ils sont plus sujets aux problèmes de distorsions que les autres objectifs (déformation de l'image). Par contre l'avantage est qu'avec un seul objectif vous pourrez faire toutes vos photos, vous n'aurez donc besoin que d'un objectif. Pour une telle plage de focale, avec des objectifs à ouverture fixe, il vous faudrait plusieurs objectifs et le tout pèserait beaucoup plus lourd.

La luminosité

Avec la même ouverture, deux objectifs peuvent malgré tout ne pas avoir la même luminosité. Renseignez vous sur les objectifs que vous souhaitez achetez pour savoir s'ils ne sont pas trop sombre. Cela peut-être un vrai handicap moment que vous souhaitez faire des photos dans des conditions de lumière difficile.

Le piqué

Le piqué correspond à la qualité de définition des objets. Les objectifs peuvent avoir une grande différence de qualité de piqué pour les mêmes focales. Cela dépend entre autre du nombre de lentilles dont l'objectif est fait (nombre d'éléments). Plus il y a un nombre de lentille important et plus l'objectif risque d'avoir un mauvais piqué et des risques de distorsions importants. Donc essayez de favoriser des objectifs avec un nombre de lentilles peut important.

Les "zooms"

Quoi les zooms ? Ce n'est pas la même chose un zoom ou un objectif ?

Non, on utilise le terme zoom pour les objectifs, mais en vrai les zooms sont un type spécifique d'objectifs. Les zooms sont les objectifs les plus répandus. Ils permettent de zoomer et dé-zoomer de façon à pouvoir faire des photos différentes du même endroit. Il est possible de grossir ou d'élargir le champ de votre photo pour faire des paysages ou des détails avec le même objectif.

On peut diviser cette famille d'objectifs en deux grandes familles, les objectifs à ouverture fixe et les objectifs à ouverture variables.

Les objectifs à "ouvertures variables"

objectif à ouverture variable - sigma 18-250mmLes objectifs à ouvertures variables sont ceux qui équipent le plus de boitiers reflex.

Attends, dis moi, ça veux dire quoi une ouverture variable ?

Chaque objectif contient une membrane que l'on appel un diaphragme comme dit plus haut.

Un objectif à ouverture variable veux dire que l'ouverture maximale de l'objectif diminue au fur et à mesure que vous zoomer, ce qui veut dire que lorsque vous zoomez l'objectif sera plus sombre.

Les avantages de ces objectifs :

  • Ils sont moins chers que les objectifs à ouverture fixe
  • Ils sont légers.
  • Ils ont une plage de focale longue ce qui permet d'avoir moins d'objectifs.

Oh oh, attends, c'est quoi une longue plage de focale ?

Pour faire simple, plus la plage de focale est grande et plus vous pouvez zoomer et dé-zoomer de façon importante. En gros avec le même objectif vous pourrez faire des paysages (grand angle) et des détails en zoomant pour voir le sujet de près (zoom) depuis la même position.

Les inconvénients de ces objectifs :

  • Ces objectifs sont sombres, ce qui peut poser problème en cas de faible lumière.
  • Ils ont des problèmes de distorsion. En gros ils déforment plus les images du fait du mouvement important des lentilles dans le zoom.
  • Le piqué est souvent moins bon que pour les autres objectifs.

Les objectifs à "ouverture fixe"

objectif à ouverture fixe 70-200mm Canon f2.8Cette gamme d'objectifs est meilleure que la gamme précédente. Pour ces objectifs, que vous zoomiez ou dé-zoomiez, l'ouverture maximale reste toujours la même.

Les avantages de ces objectifs :

  • Ces objectifs sont lumineux. Ils sont 4 à 8 fois plus lumineux que des objectifs à ouvertures variables surtout quand on a besoin de zoomer, ce qui est un grand avantage en cas de faible lumière.
  • Ils ont moins de problème de distorsion que les objectifs à ouverture variable, car leur plage de focale est moins grande.
  • Ils ont un bon piqué généralement.

Les inconvénients de ces objectifs :

  • Ces objectifs sont plus chers, voir beaucoup plus chers que les objectifs à ouverture variable.
  • Ils sont plus volumineux que les objectifs à ouverture variable. Malheureusement qui dit volumineux en objectifs, comme c'est du verre, ils sont beaucoup plus lourd.
  • La plage de focale est plus courte, il faut donc plusieurs objectifs pour couvrir la même plage de focale qu'un seul objectif à ouverture variable.

Les objectifs "fixes"

objectif fixe nikon 50mmLes objectifs fixes sont des objectifs avec les quels vous ne pouvez pas zoomer ou dé-zoomer. En gros la grosseur de votre image sera toujours la même.

Les avantages de ces objectifs :

  • ils ont une meilleure qualité d'image que les zooms au niveau du piqué
  • ils sont plus lumineux que les zooms.
  • ils sont moins chers que les zooms.
  • Comme ils sont moins chers, vous pourrez vous offrir des objectifs avec des ouvertures plus importantes pour une meilleure gestion de profondeur de champ.

Les inconvénients de ces objectifs :

  • Vous ne pouvez pas zoomer ou dé-zoomer. C'est une autre technique de photographie.
  • Il vous faudra plusieurs objectifs et donc les changer régulièrement, ce qui entraine souvent une intrusion de poussière sur le capteur.

Je vous les conseille plus comme objectif additionnels quand vous débutez et si vous souhaitez obtenir une qualité de photo magnifique pour vos portraits par exemple.

Cours photo en vidéo sur Internet

Mon conseil d'achat d'objectif

Nous avons vu les objectifs les plus courants. Il existe aussi des objectifs macro, des objectifs à décentrement, des objectifs à bascule, ... Mais dans ce cas il faudrait écrire un livre.

Pour le choix de votre objectif il y a plusieurs possibilités selon vos priorités et vos critères. Il faut prendre en compte le prix, le nombre d'objectifs, le poids total de vos objectifs et l'encombrement de ceux-ci selon que vous voyagez beaucoup et le type d'utilisation que vous souhaitez en faire. Il faut prendre aussi en compte vos priorités, car l'avantage des boitiers reflex est que vous pouvez compléter votre collection d'objectifs au fur et à mesure des années et de votre progression dans l'art de la photo.

Si vous souhaitez ne pas mettre trop cher et que vous souhaitez acheter un seul objectif, favorisez un objectif avec une grande focale (18-130mm, 24-200mm ou 24-300mm, ...). Ils ont une ouverture variables et peuvent être sombres, surtout quand vous zoomez. Mais même s'ils ne sont pas les meilleurs objectifs du monde, du fait qu'ils soient sujet à la distorsion, ils proposent un bon compromis, qualité prix. De plus cela vous permet de n'achetez qu'un seul objectif et de limiter l'encombrement et le poids. Ensuite, plus tard, rien ne vous interdit de vous acheter un ou deux objectifs fixes pour des portraits par exemple (un 35mm ou 50mm ou encore 80mm avec une ouverture f/2.8) ou encore pour faire de la macro (avec un 80mm ou un 150mm macro par exemple).

Si vous préférez compléter votre gamme d'objectifs au fur et à mesure des années et que vous êtes patient, préférez les objectifs à ouverture fixe. Par exemple chez Canon la "série L". Ils sont plus chers mais lumineux, avec une bonne construction qui limite les lentilles pour limiter la distorsion. L'autre avantage est que vous zoomiez ou non ils sont toujours lumineux. Par contre la plage focale est plus courte et il vous faudra plusieurs objectifs pour couvrir la même longueur de focale que les objectifs à ouvertures variables. Ils sont aussi plus lourds et plus gros. Commencez par un objectif de focale moyenne, par exemple un 24-70mm ouverture f/2.8.

Si vous souhaitez que de la qualité exceptionnelle d'image, préférez les objectifs avec une focale fixe. Ils sont moins cher que les zooms ce qui vous permettra d'avoir des objectif avec une grande ouverture. Ils sont relativement légers. Par contre il vous faudra au minimum de 4 à 5 objectifs. Par exemple un 10mm, un 35mm, un 50mm, un 80mm et un 150mm.

Marque ou pas marque

Si vous possédez un boitier reflex Nikon ou Canon ou toutes autres marques, vous n'êtes pas obligé d'acheter des objectifs de la même marque. Il existe des marques comme Sigma, Tamron, ... qui proposent des objectifs compatibles à plusieurs marques de boitiers reflex. Et sachez qu'un objectif Sigma vaut entre 2 et 2,5 fois moins cher qu'un objectif identique chez Canon ou Nikon. Sigma est de meilleure qualité que Tamron, mais cette dernière marque est moins chère.

 

Voilà j'espère vous avoir aidé ... Cet article vous a plu ? Partagez le ...

La profondeur de champ

Posted by Benoit Thibaudeau in Apprendre la Photo | 0 comments

07.11.12

La profondeur de champ en photo est un élément très important. C'est la zone dans laquelle doit se trouver le sujet de la photo sans quoi il sera flou. C'est donc le premier élément de la photo que nous enseignons aux personnes qui suivent nos cours pour les personnes débutants la photo, quel réglage de son appareil photo pour obtenir la bonne profondeur de champ qui servira au mieux mon sujet :

Cours photo en vidéo sur Internet

Qu'est ce que la profondeur de champ ?

profondeur de champ en mode priorite ouverture
Pour faire très simple, la profondeur de champ est la partie nette de la photo.

Si vous regardez la photo ci-contre, vous pouvez constater que seules les touches du centre du clavier sont nettes. Les touches précédentes et les touches suivantes sont floues. La profondeur de champ va vous permettre de réaliser des photos avec des parties nettes et des parties floues, ce qui vous permettra de mettre en évidence un sujet en l'isolant du reste de la photo.

Comme nous le disons pendant nos cours photo, si vous savez gérer la profondeur de champ sur vos photos cela va modifier entièrement votre façon de faire de la photo. Une bonne gestion de la profondeur de champ va par exemple vous permettre d'isoler une personne dans une foule.

 

 

Explication de la profondeur de champ

Selon le paramétrage de votre appareil et la position par rapport à votre sujet vous pouvez avoir une profondeur de champ plus ou moins courte. Prenons quelques petits graphiques pour vous expliquer ce qu'est la profondeur de champ en photo.

Une profondeur de champ infinie, l'hyperfocale

Pour les paysages nous allons régler notre appareil avec une profondeur de champ qui va permettre de ne pas avoir de flou (ou presque) sur la photo. Sue le graphique en dessous la ligne rouge montre la limite du flou. La partie floue de la photo se trouve entre l'appareil photo et la ligne rouge. Le reste est net jusqu'à l'infini, on est en hyperfocale. On dit qu'il n'y a pas de floue sur la photo.

réglage d'appareil photo pour une grande profondeur de champ

Vous pouvez constater que les trois personnes sont dans la profondeur de champ puisqu'ils sont net. C'est le réglage de l'appareil photo (ouverture, focale, distance de mise au point) que l'on utilise par exemple pour les paysage.

Une profondeur de champ moyenne

Mais on peut diminuer la profondeur de champ de façon à isoler un sujet dans la photo. Seul mon sujet sera net, le reste sera plus ou moins flou selon leur position par rapport à mon sujet. Par exemple si je prends une personne au milieu d'autres personnes. Je vais régler mon appareil photo pour avoir un flou autour d'elle. Su le graphique suivant à gauche de la première ligne et à droite de la seconde la photo est floue. Ma profondeur de champ correspond à la distance entre mes deux lignes (la partie nette de ma photo).

réglage d'appareil photo pour une profondeur de champ moyenne

Vous vous apercevez que les deux personnes aux extrémités sont floues. La personne en premier plan est plus floue que la personne en arrière plan. C'est ce type de réglage d'appareils photo que nous adoptons pour prendre une personne en plein pied ou en portait américain.

Une profondeur de champ courte

Gardons nos trois personnages et faisons notre mise au point sur le premier personnage qui est en premier plan. Avec le bon réglage de mon appareil photo, vous constatez que la première personne est nette, que la seconde du milieu est floue et que la troisième est encore plus floue. En fait plus les éléments sont éloignés de mon point de focale (là où j'ai fait ma mise au point) et plus ils sont flous.

réglage d'appareil photo pour une courte profondeur de champ

C'est le réglage d'appareil photo que l'on choisit pour prendre en photo une fleur dans un bouquet ou encore une petite cuillère sur une table ou encore pour faire le portrait d'une personne entourée d'élément "perturbateurs".

Si nous appliquons la même profondeur de champ pour une foule, afin de mettre en évidence une seule personne, le réglage de l'appareil photo est différent que pour le résultat du graphique précédent, mais le résultat sur la profondeur de champ est le même.

réglage de son appareil photo pour profondeur de champ tres courte

Sans les lignes sur le schéma on voit parfaitement que mon sujet du milieu est isolé grâce à la profondeur de champ.

Réglage de l'appareil photo pour une profondeur de champ tres courte

 

Besoin d'aide pour régler votre profondeur de champ

Le réglage de votre appareil photo pour obtenir la meilleure profondeur de champ selon votre sujet, est un des éléments abordés dans les deux cours suivants :

En espérant vous croiser prochainement à Paris ... ;o)

Cours photo en vidéo sur Internet

Exemple de photos avec une gestion de profondeur de champ

Voici quelques photos prises pendant les cours photo que nous dispensons pour les personnes qui débutent la photo. On vous apprend à régler votre appareil photo, pour obtenir la meilleure profondeur de champ pour les paysage (profondeur de champ infinie), ou une profondeur moyenne voir courte pour mettre en évidence les sujets.

 

réglage de l'appareil photo pour les paysages

réglage de l'appareil photo pour la gestion de la profondeur de champ

 

Régler son appareil photo sur la priorité ouverture pour la profondeur de champ

réglage de l'appareil photo pour une profondeur de champ très courte

 

Cet article vous a plu ? Partagez le ...

Le salon de la photo 2012

Posted by Benoit Thibaudeau in expositions / rencontres | 0 comments

05.11.12

.Affiche du salon de la photo 2012
Comme tous les ans, cette année le salon de la photo se déroulera à la porte de Versailles à Paris. Cette année il se déroulera du jeudi 8 au lundi 12 novembre 2012.

Vous pourrez y découvrir toutes les nouveautés des plus grandes marques mondial de l'audio-visuel. On vous y présentera les nouveaux appareils photo ainsi que le nouveau matériel studio.

Il y a aussi des éditeurs et des représentants de sites Internet en tout genre.
.

Et en fin d'article la vidéo making of de l'affiche du salon de la photo 2012

Des expositions photo

Si vous avez le temps il y aura des expositions très intéressantes.

La jeune fille dans la ville

la jeune fille dans la ville par agnès b.

La collection photographique d’Agnès b. est réputée, composée à la fois de signatures prestigieuses et de talents nouveaux soutenus par la styliste qui est également mécène et galeriste.

Parlez-moi d'amour

Une collection riche de 20 000 oeuvres, de photographes connus et inconnus et couvrant la seconde moitié du XXème siècle sur le thème inépuisable de l'amour.

Vous pourrez y voir des photos de photographes illustres comme Frank Horvat, Claude Nori ou Bernard Pierre Wolf.

Sonia Sieff

photo de mode de sonia shieff
.
.
La photographe à qui on doit l'affiche du salon de cette année.

Sonia Sieff est une photographe qui a travaillé pour Elle, Vogue Italie, De l’Air. Elle a fait les photos de Soeur Emmanuelle, Yan Pei Ming, Natalie Portman, Eva
Green, Kate Moss...

Ses domaines de prédilection sont la mode, le portrait et le nu.

.

.

Les Conférences du salon de la photo

Enfin le vendredi et lundi, vous pourrez participer à des conférences intéressantes sur le métier de photographe.

conférence SIPEC

Photofinishing : Stratégies. Vendredi 9 de 10h30 à 11h45.

Une conférence sur la vision de l'évolution des services de  la photo et sur les futures solutions pour répondre aux attentes des consommateurs.

Conférence UPP

Vendredi 9 à partir de 12h00.

l'UPP, un des syndicats des photographes, animera une conférence pour une rencontre des photographes.

Le programme

Vous pouvez trouver le programme du salon, la liste des participants, des rencontres et des exposition ici : Le programme du salon de la photo 2012

 

En bonus, La vidéo making of de l'affiche du salon de la photo 2012

Le making of de cette photo est l'œuvre de Félicia Massoni, spécialiste de la vidéo HD avec reflex numérique.

Au plaisir de vous y croiser ... Cet article vous a plu ? Partagez le ...

Cinq nouveaux conseils pour réussir vos photos

Posted by Benoit Thibaudeau in Mes 10 conseils photo | 5 comments

01.11.12

[powerpress]
Mettre en valeur le sujet de vos photos

.

Ce second volet fait suite au premier opus "Cinq premiers conseils pour réussir vos photos" . Dans cet article nous allons examiner les bases pour vous améliorer dans votre pratique de la photo.

Dans le premier volet nous avions surtout abordé les bonnes pratiques avant de déclencher la prise de vue. Ici nous irons plus loin et nous aborderons aussi l'après prise de vue. Nous allons voir qu'apprendre la photo ne s'arrête pas à la prise de vue, mais que la finition de la photo se fait aussi après la prise de vue.

N'hésitez pas poser vos questions en fin d'article, je me ferais une joie de vous répondre.

Cours photo en vidéo sur Internet

Mes cinq nouveaux conseils pour apprendre la photo

I – Vérifiez vos trois paramètres d’or avant de déclencher

En photo il existe un triangle d’or « ouverture, temps de pose, ISO ». Ces trois paramètres sont dépendants les uns des autres. Si vous fermez plus votre objectif, il y a forcément moins de lumière à entrer et il faut donc plus de temps pour prendre la photo (temps de pose plus long).

Si vous ne maitrisez pas ces paramètres je vous conseille de rester en mode automatique (mode automatique ou mode paysage, mode portrait, …), mais vous n’obtiendrez pas la meilleure photo et certaines photos comme le clair obscure ou les contres jour vous seront impossibles ou très difficiles à réaliser.

Pour obtenir le meilleur réglage de ces trois paramètres il y a deux méthodologies selon le sujet de la photo :

  • Si le sujet ne bouge pas ou peu (monument, fleur, personnes qui marchent) :
    • réglez l’ouverture de votre objectif en premier selon la profondeur de champ que vous souhaitez obtenir.
    • Puis réglez votre vitesse, le temps de pose, pour obtenir la bonne exposition de lumière.
    • Si jamais votre temps de pose est trop lent en dernier recours augmentez vos ISO.

Si vous ne maîtrisez pas la gestion des trois paramètres placez-vous en mode priorité ouverture (A ou Av selon les marques d’appareil photo). Dans ce mode vous n'aurez qu'à gérer la profondeur de champ, votre appareil photo gèrera la vitesse. Mais surveillez cette dernière et si elle descend trop il vous faudra augmenter vos ISO.

Jouer avec la vitesse pour donner un effet de mouvement à vos photos

  • Si le sujet est en mouvement(personne en roller, en vélo, une voiture, un oiseau en vol, …) :
    • Réglez la vitesse, votre temps de pose, selon que vous souhaitiez réaliser une photo où vous figez le mouvement (vitesse élevée), ou bien au contraire une photo où vous souhaitez faire apparaitre le mouvement (vitesse lente) comme pour un filé,
    • puis réglez l’ouverture de votre appareil pour avoir la bonne profondeur de champ. Faites attention de ne pas ouvrir le diaphragme de votre objectif à fond, si cela ne correspond pas à la profondeur de champ que vous désirez.
    • et si vous n’avez pas assez de lumière pour obtenir la bonne luminosité en dernier recours augmentez vos ISO.

Si vous ne maîtrisez pas la gestion des trois paramètres placez-vous en mode priorité vitesse (S ou Tv selon les marques d’appareil photo).

Attention : Même si en mode semi-automatique ( "priorité ouverture" ou "priorité vitesse" ), votre appareil ajuste la vitesse ou l’ouverture, selon le réglage que vous avez défini pour le paramètre que vous réglez, pensez à vérifier le second paramètre réglé automatiquement par votre appareil.

Par exemple : Si vous êtes en mode priorité ouverture (temps de pose automatique), vous réglez le paramètre de votre ouverture et l’appareil règle votre vitesse (temps de pose) selon la lumière ambiante. Mais il peut régler une vitesse variant de 1/4000s à 30 secondes. Hors un temps de pose maximal dépend de la focale utilisée et ne doit pas descendre en dessous de 1/la focale (1/200s pour une focale de 200mm, 1/50s pour un 50mm, …). Mais votre appareil ne vous empêchera pas de descendre à une pose de 30s même si vous êtes en 200mm, du coup vous louperez votre photo du fait du flou de bouger.

Plus vous passez de fonctions en mode manuel et plus vous pouvez faire le réglage que vous souhaitez, même s’il est mauvais … donc attention !!!

II - Soyez patient avant de déclencher la photo

Si vous suivez mon conseil de l'article précédent, "d’attendre une seconde, une fois en place avant de déclencher", cela va vous permettre de vérifier le contenu de votre image dans sa totalité.

Une fois que vous avez appuyé votre reflex sur votre œil ou immobilisé votre compact en regardant votre écran arrière, prenez l’habitude de faire un tour complet de l’image avec votre œil avant de déclencher la photo.
Vous n’en tirez que des avantages. Vous découvrirez la poubelle ou l’extincteur en arrière plan, le grossier personnage en train de ce curer le nez (enfin ça peut faire une photo originale).

Ensuite profitez-en pour attendre le bon moment. Attendez que la voiture en arrière plan ait fini de passé. Dans un endroit remplit de monde, comme près des monuments, attendez que les personnes trop proches de vous s’éloignent un peu pour que votre premier plan ne soit pas remplit par le dos des touristes trop près.

III - Soyez original

Pensez à la composition de vos photosGrâce à l’avènement du numérique, la photo est devenue un élément de la vie courante. De nos jours si vous possédez un téléphone portable, vous avez un appareil photo … de mauvaise qualité, serte, mais un appareil photo tout de même.

Pour vous donner une idée, rien que sur Facebook c’est plus de 25 000 000 de photos qui sont publiées tous les jours. Personnellement je suis pour la « vulgarisation » de la photo, pour que tout le monde face de la photo.

La contre partie est que si vous souhaitez que vos photos sortent du lot, il faudra qu’elles soient différentes des autres. Si vous regardez les photos des demoiselles sur Facebook, elles sont très souvent joue contre joue (c’est ma copine !!!). Ou encore les photos où les gens posent bêtement devant les monuments sont légions, idem pour les photos de monuments avec un véhicule en premier plan, les photos mal cadrées, celles de travers, … bref les photos loupées sont la grande majorité des photos postées sur Internet.

Si vous suivez les conseils de cet article et du précédent, vos photos sortiront déjà du lot. Elles seront soignées et pensées. N’arrivez plus dans un endroit et ne faite plus comme les touristes « Oh c’est beau … et clic c’est dans la boite » sans réfléchir à votre composition.

Si vous passez au Louvre, dans la cour Napoléon, en plein mois de juillet ou d'août, vous pourrez compter jusqu’à 15 personnes au même moment en train de se prendre avec le doigt posé sur la pyramide. À la cathédrale de Paris en été, il y a un embouteillage devant la rosasse que tout le monde prend en entier uniquement (Cf. première photo de l'article). Au Caire ils ont aussi tous le doigt sur les pyramides, à Pise ils poussent tous la tour … bref tout le monde fait les mêmes photos ridicules par mimétisme et manque d’imagination. Je ne vous parle même pas de la profondeur de champ qui n'est pas gérée, de la vitesse qui est laissé au hasard, ... quand les ISO ne sont pas au maximum et donne un photo à la qualité déplorable.

Cours photo en vidéo sur Internet

Soyez original !!!

Posez-vous les questions suivantes :

  • Comment puis-je mettre mon sujet en évidence ? (profondeur de champ, éclairage, point de vu, objectif, balance des blancs, exposition, effet de mouvement, …)
  • Suis-je au meilleur endroit pour prendre ma photo ? Est-ce qu’en changeant de place ma photo ne sera pas meilleure ?
  • Est-ce la meilleure heure pour prendre la photo ? Les forts contrastes sont encore pires sur les photos qu’à l’œil nu. Puis-je prendre ce sujet à une meilleure heure ?
  • Si je surexpose ou sous expose la photo est-ce que je n’aurais pas un meilleur résultat ?
  • Et si je me plaçais plus bas ou plus haut est-ce que je n’aurais pas un meilleur point de vu ?
  • Et si je mettais en scène mon sujet ce ne serait pas mieux ? (exemple pour les personnes que je prends en photo).

Bref posez-vous LA question : comment mettre en valeur mon sujet ?

Que ce soit une personne, une cuillère ou un monument, cherchez toujours LA photo unique.
L’autre avantage est que le fait de chercher la meilleure photo, de prendre votre temps et de bouger pour être au meilleur endroit, vous allez diminuer par 10 le nombre de photos prises, mais vous gagnerez en qualité. En plus si vous passez du temps à essayer de réaliser la meilleure photo plutôt que de shooter à tout va, vous aurez envie de les exploiter en rentrant.

IV - Exposez vos photos

Mais je n’ai pas envie ? Et pourquoi exposer mes photos ?

Pour vous obliger à les exploiter et donc les finaliser !!!
Et puis vous les avez prises pour les mettre au fond de votre disque dur uniquement ?

Bien souvent quand vous rentrez de vacances avec vos 10 000 photos, vous les sauvegardez au fond de votre disque dur où elles prendront la poussière et vous n’en ferez rien. C’est idiot non ?

Si vous décidez de les « exposer » cela vous obligera à les trier pour en ressortir les meilleures, car si vous exposez les 10 000 photos vous risquez de perdre des amis !! si si !!.

Choisissez les meilleures photos et si possible finalisez les par un post-traitement si nécessaire (recadrage, ajout de contraste, surexposé ou sous-exposé un peu, …).

Bref, exploitez vos photos. Si vous avez suivi mes conseils, déjà vous aurez au moins divisé par 10 le nombre de photos prises lors de votre voyage. En plus vous aurez passé du temps sur chaque photo, vous aurez essayé de montrer votre sujet de la meilleure façon, bref vous aurez passé du temps à « créer » votre photo, comme un peintre devant sa toile … alors montrez la !
Faites le, soit dans un environnement privé, soit en publique.

Il y a plusieurs façons d’exposer vos photos.

  • Dans le cercle très privé, chez vous dans un cadre sur le mur ou en imprimant un livre numérique avec vos photos (c’est ce que je fais à chaque fin de voyage ou de vacances). Ou encore sur un meuble dans un cadre numérique qui fait défiler vos photos. Même sur votre économiseur d’écran, pourquoi pas ?
  • Dans le cercle privé comme les montrer à vos proches quand ils passent chez vous. Par contre un conseil, si vous les présentez sur un support numérique, cela perd le côté chaleureux des photos imprimées que l’on se passe de main en main et la bonne ambiance que cela engendre, alors pensez à votre présentation. Quelle ne soit pas trop longue, quelle soit dynamique (faite participer les gens), mettez de la musique en rapport avec le sujet des photos. Essayez de la musique chinoise avec les photos de votre voyage au Pérou, sincèrement vous comprendrez de suite le problème.
    Rappelez-vous que vos photos vous rappelleront des souvenirs de vos voyages, ou d’un bon moment passé, mais que les personnes à qui vous les montrez n’y étaient pas. Une photo c’est juste un très bref moment que vous montrez sortit de son contexte. En créant une ambiance en rapport au thème de vos photos, vous aidez vos spectateurs à se placer dans le contexte et donc à mieux comprendre vos photos et mieux les apprécier.
  • Avec tous vos proches sur Internet. Il existe des dizaines de possibilités gratuites et faciles à mettre en place sur Internet, pour créer des galeries photo que vous pouvez protéger par un mot de passe, de façon à partager les photos de vos réunions de famille, par exemple, en limitant la visibilité à vos proches uniquement.
  • Il existe aussi des dizaines de possibilité gratuites pour créer votre propre blog ou site Internet afin d’exposer votre travail. En cherchant un peu vous trouverez des hébergements spécialisés dans ce domaine. L’avantage des sites ou blogs hébergés en commun est qu’en participant en postant des commentaires sur les photos des autres membres vous aurez des visiteurs facilement. (Cf. l’annexe pour une liste de sites spécialisés).
  • En publique avec des passionnés. Je vous conseille cette solution. Le meilleur est de trouver un ou plusieurs forums qui vous conviennent et partagez vos photos. Déjà, comme vous les posterez dans un endroit consulté par des dizaines de passionnées de la photo, vous choisirez les meilleures photos et vous les « finaliserez » avant de les poster.
    Mais les forums permettent surtout de progresser, facilement, pour peut que vous acceptiez la critique. Vous collecterez des tas de conseils, de trucs et astuces auprès de gens qui ont fait les mêmes erreurs que vous et qui partageront avec vous leur retour d’expérience. (Cf. l’annexe pour une liste de quelques forums que j’ai testé et aimé).
  • En publique très large, comme sur les réseaux sociaux. Par contre lisez bien les conditions d’utilisation des réseaux sociaux. Beaucoup de ces sites se permettent d’exploiter vos photos sous prétexte que vous les hébergés chez eux. L’avantage est que vous aurez un publique facilement sans trop d’effort.

Dans tous les cas, si vous exposez vos photos, que ce soit dans un milieu fermé ou publique, travaillez vos photos et préférez la qualité à la quantité.

V - Sauvegardez vos photos

Il y a malheureusement une constante dans tout ce qui est électronique ou mécanique. Un jour c’est certain, votre disque dur ou votre ordinateur tombera en panne. Si vous n’avez pas pensé à une solution de sauvegarde, il ne vous restera plus que vos yeux pour pleurer.

Vos photos doivent toujours être au moins à deux endroits différents. TOUJOURS.

Déjà on ne travaille jamais sur la photo originale. Si vous modifiez votre photo originale, vous ne pourrez plus jamais revenir en arrière. C’est le problème des logiciels de retouche comme paint.net, Photoshop, Gimp, … Du coup il vous faudra copier votre photo avant de la modifier.

Il existe des logiciels comme Lightroom, DXO, … qui ne modifient jamais la photo originale. Ils stockent dans un fichier ou une base de données, les traitements que vous réalisez (recadrage, contraste, lumière, couleur, …) et vous affichent une copie virtuelle de votre photo. En gros ils prennent la photo originale et avant de l’afficher, ces logiciels appliquent « virtuellement » les traitements sur votre photo originale. Du coup, si demain vous souhaitez repartir de la photo originale il suffit de supprimer le fichier des traitements virtuels (généralement le logiciel à une option pour le faire, je vous rassure vous n’aurez pas à supprimer le fichier vous-même).
Il existe plusieurs solutions pour sauvegarder vos photos. Les nouvelles solutions d’outsourcing tel que le « Cloud » permettent d’augmenter ces solutions.

A la maison : Vous pouvez simplement sauvegarder vos photos sur le disque de votre ordinateur et avoir une seconde copie sur un disque dur externe. Aujourd’hui le DVD ou le blu-RAY n’ont plus vraiment d’intérêt. Le coût entre un support DVD/blu-ray et le disque dur externe est quasi identique … Mais les DVD prennent beaucoup plus de place qu’un disque dur pour la même quantité de stockage.
En externe : Les solutions de stockage en réseau (Cloud) commencent à fleurir de partout. Il faut faire attention aux licences des sites de façon à ce que vos photos ne soient pas exploitées sans votre accord.
Pour les coûts de stockage, il y a encore une grosse variation d’une solution d’outsourcing à une autre. Comparez bien les prix.

Personnellement je stock une copie chez moi et une ailleurs. Simplement parce qu’en cas d’incendie on perd tout ce qui est chez nous. En cas de cambriolage, généralement ce qui est électronique part en premier, du coup le PC et la copie sur le disque dur externe disparaissent.

Cet article vous a plu ? Partagez le ...