Viewing posts categorised under: Dossiers

Choisir son trépied, les points importants à vérifier

Posted by Benoit Thibaudeau in dossiers | 4 comments

22.04.13

Conseils pour choisir son trépied photoLors de nos cours photo dans les rues de Paris, particulièrement les cours photo de nuit, nous utilisons un trépied. Bien souvent les élèves qui suivent nos cours photo ont déjà acheté leur trépied quand on les voit.

Le problème est que souvent ils ont fait des erreurs dans leur achat. Un certain nombre de paramètres sont à prendre en compte. Comme un trépied peut vous durer plusieurs années si vous en prenez soin, il est important de bien le choisir.

Il existe pas mal de marques, de matières de fabrication pour les trépieds, mais aussi des configurations différentes, avec ou sans rotule fixe et de différentes hauteurs. Alors, comment choisir son trépied sans faire d'erreur ? C'est ce que je vous propose de voir.

Les critères pour choisir son trépied photo

Le poids du trépied photo

C'est un problème qu'il faut prendre en compte et surtout si on doit voyager. Il y a plusieurs sortes de trépieds.

En premier les trépieds métalliques. Généralement solides, mais lourds.

En second les trépieds photo aluminium. Il y en a de plusieurs sortes, certains sont légers, voir trop légers avec une rotule en plastique très fragile. D'autres, plus robustes sont à préférer.

Ensuite il y a les trépieds photo plus haut de gamme en Basalte. Généralement plus chers, mais plus légers et robustes.

Enfin il y a les trépieds en carbone. Très solides, très légers, mais plus onéreux.

Certains trépieds photo possèdent un crochet sous la colonne pour alourdir le trépied et augmenter la stabilité du trépied ce qui peut-être un plus. Les trépieds en basalte et carbone, plus léger, en possèdent souvent, car s'ils ont l'avantage d'être plus léger, ils ont tendance à plus bouger en cas de vent.

Les trépieds en basalte et carbone sont inoxydables ce qui est un plus pour éviter qu'ils ne rouillent. Surtout si vous aimez prendre des photos en extérieur de tous temps.

Le poids supporté par le trépied photo

Les entrées de gammes en aluminium sont légers, mais ont un problème de fiabilité. Généralement ils se dégradent rapidement, surtout que la rotule est souvent en plastique assez fragile.

Les trépieds ont un poids maximal qu'ils peuvent supporter. Tout comme les objectifs ils vous dureront assez longtemps, donc prenez en compte ce paramètre  et soyez certain que si vous faites évoluer votre matériel photo, votre trépied soit capable de le supporter.

Exemple un canon 5D + un grip + 2 batteries + un objectif 70-200mm ouverture f/2.8 + rotule et on arrive tout de suite à plus de 4Kg à supporter. Et quand je place dessus mon 600mm et sa roule on dépasse les 8Kg.

La hauteur du trépied photo

Prenez en compte ce paramètre. Il est préférable de ne pas avoir à déplier la colonne centrale du trépied photo. Elle n'est pas stable et en cas de léger vent, toutes vos photos seront floues lors de longues poses. J'ai déjà vu ce cas fréquemment lors des cours photo que je dispense. J'ai déjà vu des gens ne pas réussir une seule photo en 4h de prise de vue du fait du vent et que la colonne centrale était sortie.

Donc préférez les trépieds qui vous permettent de ne pas avoir à déplier la colonne centrale.

Vérifiez aussi la hauteur une fois le trépied plié. Vérifiez aussi qu'il soit assez maniable en ayant au moins 3 sessions voir 4 pour déplier les pieds. Cela permet aussi de poser votre trépied partout, marche, montagne, ... Le fait d'avoir 3 ou 4 parties fait que le trépied est plus petit une fois plié. Prenez en compte d'autant plus si vous voyagez souvent.

L’empattement du trépied photo

Plus l’empattement est large et plus le trépied est stable. Vérifiez aussi que le trépied possède plusieurs positions pour l'écartement des pieds ce qui permet d'avoir des positions très basses. Certain trépieds permettent même d'enlever la colonne centrale pour descendre au raz du sol.

Les trépieds entrés de gamme sont souvent limités et ne possède qu'une position d'écartement des pieds.

La rotule pour le trépied photo

Certains trépieds ont une rotule fixée sur le trépieds d'autres permettent de changer de rotule (pas forcément utile à tout le monde !!!). Par contre, le prix du trépied ne comprend pas le prix de la rotule dans ce cas.

Donc selon vos activités vérifiez si vous aurez besoin ou pas de modifier de rotule. Par exemple je possède trois rotules différentes. Une pour l'usage courant, une spécifique pour les panoramiques et une autre pour supporter mon 600mm f/4 de plus de 5Kg. Vérifiez aussi le nombre de rotules disponibles pour votre trépied selon la marque du trépied photo.

Certains trépieds possèdent un niveau intégré pour être certain que le trépied soit bien placé, mais c'est accessoire et vous pouvez acheter un niveau que l'on peut fixer sur la griffe du flash pour quelques euros sur Ebay.

Enfin un autre point, si vous avez la possibilité de modifier la rotule de votre trépied, sélectionnez bien votre rotule en prenant bien en compte tous les points importants.
Le poids de la rotule, le poids supporté par la rotule, la mobilité de la rotule. Est-ce possible de placer votre appareil dans la position que vous souhaitez et facilement ?

Vérifiez que le mécanisme de stabilisation de votre rotule soit fiable et solide.

Pour aller plus loin

En espérant vous avoir donné les éléments pour pouvoir choisir votre trépied correctement. Mais encore une fois c'est un accessoire que vous pourrez garder 20 ans si vous en prenez soin. Donc choisissez le bien en prévoyant les évolutions possibles de votre matériel (poids, encombrement, ...).

Parfois, cela vaut la peine d'attendre un peu et d'acheter un trépied de qualité qui vous durera 15 ou 20 ans.

Choisir son sac photo sans se tromper, quelques conseils

Posted by Benoit Thibaudeau in dossiers | 0 comments

01.04.13

Un cours photo pour choisir son sac photo, c'est ce que je vous propose de voir aujourd'hui. Nous allons faire un tour des critères qu'il faut prendre en compte pour choisir un sac photo.

Nous allons voir que selon le matériel photo que vous utilisez il y a plusieurs critères à prendre en compte pour choisir le type de sac photo qui vous convient le mieux selon votre pratique de la photo.

Il existe de nombreuses marques qui proposent des solutions divers aussi bien au niveau des solutions qu'au niveau des prix, ce qui rend difficile le choix.

Alors, allons y.

La taille du sac photo

sac photo type révolverLa première question à vous poser est quelle quantité de matériel photo allez-vous transporter ?

Quel type d'appareil photo possédez-vous ? Si vous possédez un petit compact, une housse suffira.

Sac photo revolver

Si vous possédez un appareil photo bridge, ou un hybride avec un ou deux objectifs, ou encore un appareil photo reflex avec un seul objectif vous pouvez opter pour le sac photo type revolver.

Ce sac vous permettra d'y mettre un appareil photo avec un objectif fixé dessus. Vous pourrez y placer aussi quelques cartes mémoires et toutes ces choses utiles comme des piles, une lampe de poche.
sac photo Torso

Sac photo Torso

A mis chemin entre le sac d'épaule et le sac à dos, le sac Torso existe en plusieurs tailles. C'est un bon sac si vous ne souhaitez-vous balader qu'avec votre matériel le plus courent (Un APN*, un ou deux objectifs, un flash quelques cartes mémoire).

L'avantage majeur de ce type de sac est que le matériel est accessible facilement. Il se porte en bandoulière et vous n'aurez pas besoin de l'enlever pour accéder à votre matériel photo ou pour le mettre dans le dos. Le rangement de l'appareil photo, ou le changement d'objectif en est simplifié et rapide.

Par contre, ce sac ne correspondra pas à du matériel plus lourd qu'un ou deux objectifs moyens ou un gros et un petit avec un flash. Au-delà, du fait qu'il est porté en bandoulière, le poids n'étant réparti que sur une épaule il peut devenir inconfortable.

Ce type de sac est particulièrement bien étudié pour les reportages. Il permet un accès rapide au matériel et permet de modifier rapidement sa configuration matériel.

*APN : Appareil Photo Numérique

Sac à dos ou valise à roulette

Si vous souhaitez transporter plus de matériel comme 3 ou 4 objectifs, un flash, un ou deux appareils photo et surtout un monopod ou un trépied, je cous conseille un sac à dos ou une valise à roulette.

Bien entendu, si vous faites beaucoup de randonnées, la valise à roulette n'est pas indiqué. Cette dernière correspond surtout pour une pratique plus sédentaire.

L'avantage du sac à dos est qu'il permet de répartir le poids du matériel photo entre les deux épaules et la taille grâce à la  ceinture. L'inconvénient est que pour changer de matériel ou le sortir et le ranger il vous faudra l'enlever et le remettre à chaque fois.

Le trekking safari

sac photo trekking safariPour les reportages ou pour se balader avec un appareil photo en bandoulière, mais sans s'arracher le coup vous pouvez opter pour le trekking safari.

Ce genre de support permet de porter, soit un appareil photo sur le thorax, soit deux appareils photo, un de chaque côté. Ce type de support permet de ne pas avoir tout le poids sur le coup. Il se porte en bretelle et permet de tenir correctement le dos.

Par contre, ce type de support ne permet pas d'avoir plusieurs objectifs par appareil photo. Ils sont généralement modulables pour pourvoir porter un ou deux appareils indifféremment.

Beaucoup possèdent des lanières suffisamment épaisses pour avoir des pochettes vous permettant d'y glisser des cartes mémoire ou des batteries supplémentaires, ou encore votre portable.

La manufacture du sac

sac photo, sac à dos rangementSelon que vous utilisiez votre sac une ou deux fois par an pendant vos vacances ou tous les week-end ou encore très régulièrement, vérifier que la solidité du sac que vous choisissez correspond à votre utilisation. Vérifier que le tissu soit résistant et les sangles solides et de bonne facture.

Vérifiez aussi que le sac photo que vous choisissez puisse supporter le matériel photo que vous avez, ainsi que suffisamment d'emplacements pour ranger la totalité du matériel que vous baladez habituellement.

Si vous souhaitez réaliser des photos par tout les temps, vérifiez que votre sac à dos soit résistant à l'eau. Beaucoup de sacs sont étanches mais certains proposent en plus un sac étanche qui peut recouvrir le sac en cas de pluie et se range dans une petite poche sous le sac quand il fait beau.

La résistance au choc est aussi une bonne chose. Certain sac proposent des rembourrages plus solides. D'autre proposent une armature qui permet de mieux protéger votre matériel si chèrement acquis.

L'utilisation du sac photo

Enfin selon votre pratique de la photo vérifier d'autres points importants.

La taille du sac, si vous voyagez en avion par exemple, vérifier que la taille de votre sac soit homologuer pour passer en bagage cabine.

Le poids du sac. Selon la taille du sac, certains font plus de 2Kg. Ajouté au poids du matériel, ne négligez pas ce paramètre, car si vous êtes amené à porter votre matériel pendant de longues heures, le poids devient vite un problème.

L'emplacement pour le trépieds. Certains sacs à dos propose un emplacement pour porter un trépied ou un monopode. Selon les marques et les modèles de sac à dos, les trépieds peuvent se mettre en dessous, sur le côté ou sur la face externe du sac. Choisissez celui qui correspond le mieux à votre pratique. Alors qu'un trépied fixé sur le côté peut être gênant s'il c'est un trépied assez lourd, au contraire, fixé sur la face externe du sac il sera gênant pour changer rapidement de matériel car il faudra sans doute enlever le pied à chaque fois que vous voudrez accéder à votre matériel photo.

Si vous voyagez beaucoup vérifier que votre sac soit polyvalent et qu'il vous permette d'emporter d'autre matériel comme un calepin, ou encore un ordinateur.

Pour aller plus loin

Voici les points importants à vérifier pour choisir au mieux votre sac photo. N'oubliez pas que ce sac vous suivra un certain nombre d'années, prévoyez suffisamment d'emplacements pour votre matériel futur comme un trépied.

Il peut être intéressant d'investir dans un sac photo de qualité qui vous durera entre 8 et 12 ans et qui protégera réellement votre matériel. Si 50€ supplémentaire dans un sac photo permet de mieux protéger mes 2000€ de matériel photo, il n'est pas inutile de se poser la question et de les dépenser, car à la fin ils me feront économiser bien plus.

Dans un prochain article je vous détaillerais les points importants à vérifier pour choisir un trépied.

Savez-vous ce qu'est le time-lapse et comment on le réalise

Posted by Benoit Thibaudeau in dossiers | 1 comments

04.02.13

Cours Photo - Time-Lapse

Un cours photo un peu à part aujourd'hui. Vous avez sans doute déjà put voir des films qui paraissent passer en vitesse accélérée. Cela peut-être réalisé avec une caméra. Le principe est simple. On ralentit la prise de vue normalement de 24 images/seconde et en prenant moins, admettons 12 images/seconde. Du coup en passant le film à une vitesse normal de 24 images/seconde lors de la projection, le film montre les évènements à une vitesse accéléré par 2 dans mon exemple.

Je vous ai mis des vidéos time lapse en  fin d'article pour vous faire plaisir.

Comme vous le voyez les films ne sont fait que de photos qui passent rapidement les une après les autres. Évidement à l'époque de l'argentique, le faire avec un appareil photo était un travail impressionnant et qui coûtait extrêmement cher, même si ça à été fait, ce n'était pas à la portée de tout le monde. Il fallait prendre des milliers de photos puis les assembler en film.

L'avènement des appareils photos numériques et des logiciels à rendu cette technique beaucoup plus accessible, au point ou je me suis demandé un moment si je n'allais pas proposer un cours photo sur le time-lapse.

Un petit cours photo sur le time-lapse

Comment cela fonctionne, comment peut-on réaliser des films avec des photos ?

Les principes de base du time-laps

C'est très simple sur le papier. Il suffit de prendre des photos à intervalle régulier et de les assembler à 24 photos/seconde. La contrainte principale est que peut importe le laps de temps que vous fixez entre chaque photo, une seconde, 30 secondes, 10 minutes, ... il faut que ce laps de temps soit exactement le même entre chaque photo tout au long de la prise de vue.

Si vous souhaitez réaliser un effet de mouvement de caméra, il faut que vous bougiez l'appareil photo exactement de la même distance entre chaque photo. Si on le fait sur un plan vertical ou horizontal dans ce cas on fixe l'appareil photo sur un rail gradué et on ne bouge pas le raille mais le support où se trouve l'appareil photo qui lui est posé sur le rail. Entre chaque photo on le déplace exactement de la même distance.

Si vous souhaitez réaliser un effet de rotation, dans ce cas on fixe l'appareil photo sur une rotule graduée qui permet de tourner l'appareil photo avec le même angle entre chaque photo.

Maintenant si vous souhaitez déplacer l'appareil photo en biais et avec un effet de rotation l'exercice ce complique ;o)

L'apport de la photo pour le time-laps

Il existe de plus en plus de caméra, même d'entrée de gamme qui intègre des fonctions, comme prendre une image de 1/10s toute les secondes. Du coup on obtient le même résultat, car le film lors de la projection est accéléré par 10. Alors pourquoi utiliser un appareil photo ?

La photo apporte des tas de choses au time-laps, qui jusqu'ici n'était accessible qu'aux professionnels.

  • Le délais entre chaque photo : Les télécommandes ou certains GRIP permettent de déclencher l'appareil photo sur des laps de temps très long. Par exemple pour réaliser une scène de time-lapse de 10 secondes de la voie lactée qui parcourt le ciel, il faut que la prise de vue dure au moins 5 heures (18 000 secondes). Donc en 5 heures on doit prendre  10 secondes * 24 photos soit 240 photos. Donc on prend une photo toutes les 75 secondes.
  • Le temps de réalisation d'une scène : Certaines scènes de time-lapse de seulement 10 secondes représente des prises de vue sur plusieurs années. Vous pourrez le voir dans le time lapse "couleurs d'Armor" de David Morel et Michel Novak juste en dessous, que certaines scènes ont demandé plus de 3 ans de prise de vue
  • Le HDR : Le problème des appareils photo et des caméras, est que leur plage dynamique est plus petite que celle de nos yeux. Du coup les contrastes sont plus forts sur les photos. Le HDR permet de pallier à ce problème. Mais pour cela il faut prendre plusieurs photos avec des expositions différentes et les assembler par logiciel. Les caméras ne permettent pas de le faire.
  • Les effets spéciaux : Bien entendu, les studios professionnels peuvent réaliser des effets spéciaux impressionnant sur les films. Mais pour les "amateurs" il est plus facile de faire des retouches sur des photos. Voir même le faire dès la prise de vue. Vous le verrez dans le time-lapse "Within Two World" de "Goldpain Photography" à 1m54 et à 2m15 l'effet des étoiles est réalisé dès la prise de vue en ayant un temps de pose de plus en plus long pour chaque photo, ce qui donne l'effet avec les étoiles. Donc sans même avoir à retoucher les photos, vous pouvez réaliser des effets spéciaux dès la prise de vue.

Les qualités nécessaires pour réaliser un time-laps

  • La première est sans aucun doute la patience. Il faut compter entre 4 et 5h de prise de vue pour seulement 10 secondes de film. Certains time-lapse sont le résultat de plus de 3 ou 4 ans de travail.
  • La précision et la minutie. Il faut être extrêmement précis dans les temps de pose, dans les mouvements.
  • Avoir de l'imagination. Il faut faire des repérages, écrire un scénario, trouver une musique, ... bref avec de la créativité et imaginer le résultat final avant de prendre la première photo.

Quelques time-laps.

Voici quatre time-lapse magnifiques. Un conseil regardez les en plein écran en HD .... vous rêverez ... promis.

Couleur d'Armor

Le premier "Couleur d'Armor" a été réalisé par David Morel et Michel Novak. Il a demandé plus de 3 ans de prise de vue. Évidement les prises de vues ont été faites en Bretagne.

Il dure 3 minutes, donc a été fait à partir d'un minimum de 4300 Photos.

Within Two World

Le second "Within Two World" a été réalisé par le photographe Brad Goldpaint. Il a réalisé ses prises de vues aux USA. Vous y verrez une pluie d'étoiles filantes au-dessus de Castle Lake en Californie, des aurores sur le parc national de Crater Lake dans l'Oregon, ...

Il dure 3 minutes 40 secondes, donc construit à partir d'au moins 5300 Photos

The Artic Light

Le troisième "The Artic Light" réalisé par le photographe Terje Sørgjerd. Il a réalisé ses prises de vue sur deux semaines au nord du cercle polaire sur les îles Lofoten en Norvège.

Il dure 3 minutes 15 secondes, mais est réalisé totalement en HDR, ce qui veut dire que chaque image du film a été réalisé grâce à 3 photos. Il a donc fallu au minimum 14.040 photos !!!

Landscapes Volume 2

Enfin mon préféré. Un time-lapse de toute beauté, "Landscapes" volume 2 par Crew West INC du photographe Dustin Farrell un des précurseurs de l'art du time-lapse.

Entièrement réalisé en HDR dans le désert du névada, 3 minutes 30 de bonheur réalisé avec pas moin de 15.200 photos et des dizaines de jours et nuits de prise de vue.

Mais quel résultat ....

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager l'article ! 😉

Pensez à sauvegarder vos photos

Posted by Benoit Thibaudeau in dossiers | 0 comments

02.02.13

[powerpress]
sauvegardez vos photos

Combien de fois autour de vous, avez-vous entendu une personne pleurer sur ses photos perdues lors de la perte d'un disque dur ? Et si demain cela vous arrivait ?

Il y a une constante dans tout ce qui est électronique et mécanique, un jour c'est certain ça tombe en panne.

Nos disques durs ont des parties mécaniques et électroniques. Donc le but n'est pas de savoir si un jour votre disque dur où se trouve vos chères photos tombera en panne, mais plutôt est-ce que vous serez prêt le jour où cela arrivera.

Pourquoi sauvegarder vos photos

Sans tomber dans le fatalisme, mais les risques sont multiples.

  • Ils peuvent être dut à une défaillance matériel, que ce soit une panne du disque dur ou une erreur d'écriture sur le disque.
  • Ils peuvent être dut à une perte du disque du fait d'un vol ou d'une inondation ou un incendie.

Il n'est pas certain qu'un jour cela vous arrive, mais anticiper ces problèmes, peut permettre de ne pas perdre de données ou peu de données si un jour vous deviez être confronté à un de ces problèmes.

Comment pallier ces problèmes

Il y a deux possibilités principales pour pallier facilement à ces problèmes.

Doubler le stockage de vos photos

La première solution pour pallier à tout problème matériel est de doublonner vos photos sur deux supports de stockages différents. Il existe des dizaines de solutions pour réaliser cette opération facilement.

Nous aborderons les solutions de stockage un peu plus bas.

Stocker vos photos à deux endroits différents

Pour pallier aux évènements comme le feu, les inondations ou le vol est de posséder une copie de vos photos à plusieurs endroits différents. Les solutions ont explosés ces dernières années avec l'avènement du Cloud computing et cela revient de moins en moins cher. Et puis c'est une évidence, en cas de cambriolage les première choses à partir sont les appareils électroniques, comme les disques durs et les ordinateurs.

La meilleure des solutions serait de réaliser les deux, doublonner vos photos et les copier à deux endroits différents. Cela ne coûte plus très cher aujourd'hui, en tout cas pas plus cher que la perruque vous devrez acheter après vous être arraché les cheveux le jour où une telle catastrophe vous arrivera.

Les fausses bonnes solutions

Les CD / DVD / Blu-ray

Sauvegarder les photos sur CD ou DVD

Autrefois une des meilleures solutions quand les disques durs valaient une fortune, la solution du CD/DVD est dépassée aujourd'hui. Cette solution est dépassées pour de multiples raisons :

  • La capacité de stockage est insuffisante. Alors que les cartes SD de vos appareils photos stocke entre 4 et 32Go les CD se contiennent que 0,65Go et les DVD 4,7Go. Donc en revenant de vos vacances avec vos 20Go de photos il vous faudra au moins 30 CD ou 5 DVD pour les stocker.
  • La durée de vie limitée de ce type de support. Contrairement à une idée reçue le CD/DVD ne sont pas éternels, ils ont une durée de vie de 4 ou 5 ans, 10 ans pour les meilleurs, s'ils sont stocké dans un environnement fiable (sans lumière et au sec). Cette limite vous obligera à adopter une stratégie de copie de vos CD/DVD régulière de façon à ne pas perdre vos données.
  • Ils prennent énormément de place. Pour remplacer la capacité de stockage un disque dur d'1To il vous faudra 1.613.195 de CD, 223.102 DVD ou 38.836 blu-ray. Je vous laisse imaginer la taille de l'armoire qu'il vous faudra pour stocker cette quantité de disques.
  • Enfin ce n'est pas très écologique.

Pour le Blu-ray le retour d'expérience n'est pas encore suffisant pour en tirer des conclusions satisfaisante.

La clé USB

sauvegarder les photos sur clé usb

Les clés USB, même si de nos jours ce type de support propose une capacité de stockage importante, n'est pas la bonne solution. Elles sont petites et facilement transportables, facile d'utilisation et permettent de passer d'un ordinateur à un autre facilement.

Mais elles sont aussi faciles à perdre, le risque de perte de données est important sur ce type de support et vous pouvez aussi vous les faire voler facilement.

Enfin ce genre de support reste encore assez cher par rapport à d'autres solutions.

La carte mémoire de l'appareil photo

Les cartes mémoire de votre appareil photo, sont peu fiables, de petites capacités par rapport au disque durs d'aujourd'hui. Comme le support précédent, c'est une solution qui coûte relativement cher. Tout comme les clés USB on peut aussi facilement les perdre ou se les faire voler.

Il ne faut envisager les cartes mémoire de votre appareil photo que comme une unité de stockage temporaire et intermédiaire entre votre prise de vue et le stockage sur un autre support.

Les sites de partage en ligne et les réseaux sociaux

Combien de fois ai-je entendu, "de toute façon mes plus belles photos sont toutes sur Internet, alors au pire je peux les récupérer dessus".

Pour limiter les frais de stockage qui sont un point important pour ce genre d'entreprise, sachez que les sites de partage en ligne et les réseaux sociaux compressent et donc dégradent énormément la qualité des photos pour en stocké un maximum sur un minimum d'unité de stockage. Si leur taille (en Mo) sont entre 20 et 40 fois plus léger une fois téléchargé sur ce genre de services, c'est au détriment de la qualité de vos photos.

Déjà il faut savoir que la qualité des photos sur Internet en général est de 72 DPI (72 Points par pouce) alors que pour imprimer une photo la meilleure qualité est de 300DPI. Donc déjà il vous sera impossible d'imprimer une photo récupérée d'internet.

Ensuite pour diminuer la taille, les réseaux sociaux et site de partage diminue encore la qualité. Vous pouvez le constater facilement avec des photos comportant des zones très claires. Une fois sur le site de partage ces zones claires deviennent totalement blanches et perdent tous les détails.

Les disques durs

Avantages des disques durs

sauvegarde des photos sur disque dur

Une des meilleures solutions pour dupliquer vos photos et d'autres données, sur deux supports reste le disque dur externe. Les avantages sont nombreux :

  • Facile d'installation, car de nos jours il suffit de le connecter à l'ordinateur.
  • De moins en moins cher.
  • Des capacités de stockages importantes, les standards aujourd'hui sont de 1To à 2To, soit une possibilité de stockage de 200.000 photos au format JPEG, 100.000 en RAW ou 52.000 en TIFF pour le disque d'1To.
  • Une durée de vie importante par rapport aux autres supports
  • Une fiabilité d'écriture/lecture éprouvée.

Déterminez la capacité de stockage nécessaire

Selon que vous fassiez des photos tous les jours, ou que vous ne sortiez votre appareil photo que pendant les vacances la capacité de stockage nécessaire à vos besoins ne sera pas la même.

De plus profitez en pour mettre en place une véritable politique de sauvegarde de toutes vos données. Depuis vos mails, vos dossiers "mes documents", ... bref toutes vos données importantes.

Voici un tableau qui vous aidera à déterminer le type de stockage dont vous allez avoir besoin pour vos photos, je vous laisse calculer l'espace disque nécessaire pour le reste de vos données.

Capacité
du disque dur
Nbr de photos
JPEG (4Mo/photo)
Nbr de photos
RAW (10Mo/photo)
Nbr de photos
TIFF (20Mo/photo)
300Go76.80030.72015.360
500Go128.00051.20025.600
1To262.144104.85752.428
2To524.288209.715104.857

 


Pour le type de stockage, soit vous prenez un ou plusieurs disques durs externe, soit, si vos besoins sont importants, vous pouvez prendre un RAID vous permettant de placer plusieurs disques dedans.

Automatiser vos sauvegardes

Vous pouvez réaliser vos sauvegardes manuellement. Les problèmes qui se posent est que vous devrez y penser pour le faire régulièrement et cela peut vite devenir compliqué. Il vous faut faire des sauvegardes non seulement des nouvelles photos, mais aussi de celles qui ont été modifiées.

Les disques durs contiennent très souvent des logiciels qui permettent d'automatiser les sauvegardes. Ces logiciels scannent les disques durs et sauvegarde non seulement les nouveaux fichiers, mais aussi les fichiers modifiés depuis la dernière sauvegarde. Ces logiciels permettent aussi souvent d'automatiser les sauvegardes pour que celles-ci se déclenchent automatiquement à intervalle régulier.

Windows et Mac contiennent aussi des solutions embarquées qui permettent aussi d'automatiser les sauvegardes de vos données. Pour Windows rendez-vous dans le menu "Démarrer \ Panneau de Configuration \ Sauvegarde de l'ordinateur" et suivez les instructions.

Si vous utilisez un RAID, ces derniers possèdent des utilitaires pour les sauvegardes. De plus, vous pouvez monter plusieurs disques en "miroir" ce qui fait que dès que vous copiez un fichier sur un disque, il est copié aussitôt sur un second, voir sur plusieurs autres disques durs. Ce qui permet de limiter l'impact des crash de disques en temps réel.

Personnellement, j'utilise un logiciel tiers "SyncBack". Il existe une version gratuite et plusieurs payantes selon vos besoins. Mais la version gratuite permet déjà de répondre à la majorité des besoins d'un particulier. Depuis la vérification des fichiers à sauvegarder, la suppression ou non des fichiers supprimés sur la source, l'automatisation des sauvegardes en plusieurs étapes si nécessaire, soit d'un disque à un autre soit directement par FTP pour les sauvegardes d'une machine à une autre. De plus vous pouvez vous faire envoyer un mail en cas de problème lors du backup. Personnellement, j'en suis satisfait et j'utilise la version gratuite en l'utilisant à 100% il est possible de réaliser des dizaines de choses automatiquement.

J'utilise aussi un RAID avec 5 disques pour sauvegarder mes photos, mais aussi mes mails, mes documents, toutes mes données importantes et les cours photo que je dispense ;o) . Selon le type de données j'ai créé sur SynBack plusieurs profiles qui sont exécutés une ou plusieurs fois par semaine selon les cas. Mon RAID et mon ordinateur s'allument automatiquement aux heures des sauvegardes et je n'ai rien à faire. Je reçois un mail en cas d'erreur lors des sauvegardes. Une façon d'être certains que tout est fait régulièrement pour pallier à un problème.

La solution de sauvegarde déportée sur un serveur dédié

sauvegarde des photos sur le cloud computing

Une solution a commencé à se développer et revient de moins en moins cher. Le cloud computing peut-être une solution fiable.

Si vous ne savez pas ce qu'est le "Cloud Computing" (l'informatique dans le nuage) même si vous en entendez parler souvent, sachez que cela fait longtemps déjà que vous l'utilisez. Le cloud consiste juste à disposer de ressources informatique, mais qui ne sont pas chez vous, chez un fournisseurs. Ces ressources peuvent être des logiciels, des serveurs ou simplement des disques. Donc si vous réfléchissez vous l'utilisez souvent au moins pour un service ... vos mails. Que vous utilisiez webmail, Hotmail, Gmail ou autres, vos mails sont sauvegardés sur le serveur de votre fournisseur.

L'avantage de ces solutions est que vous n'avez pas à vous occuper des sauvegardes qui sont faites par votre fournisseur. Vos photos seront disponibles 24h/24 et 7j/7. Les disques sont montés en miroir chez vos fournisseurs, du coup vous ne craindrez pas des pertes de vos photos en cas de problème de disque.

Un autre avantage à cette solution, c'est que de nos jours les fournisseurs de ces solutions proposent de synchroniser tous vos supports (ordinateurs, tablettes, téléphone, ...). C'est un plus à une époque ou on parle de plus en plus de portage avec les tablettes et autre supports qui permettent d'accéder à nos données de n'importe où.

L'autre avantage est que l'utilisation de ces solutions est souvent facile. Il vous suffit d'installer un logiciel qui synchronise le contenu d'un répertoire de votre disque avec l'espace disque mis à votre disposition chez votre fournisseur.

L'inconvénient de cette solution est que tout le monde ne possède pas encore en France un accès rapide à Internet. Donc la synchronisation peut prendre plusieurs heures selon le nombre de photos que vous ajoutez à votre retour de vacances.

Un autre inconvénient de taille et d'actualité est que vos données sont stocké chez un fournisseur qui en plus n'est pas forcément en France ni même en Europe. Alors que va-t-il se permette de faire avec vos photos de famille ou vos mails ? Pensez à bien lire les licences, pour éviter toute mauvaise surprise.

Les solutions gratuites uniquement pour des petits volumes. Ensuite il vous faudra payer un abonnement mensuel ou annuel selon la solution choisie. Voici quelques solutions.

SolutionsStockage gratuitStockage payant 100Go
Dropbox2Go100Go pour 146€/an
Amazon Cloud Drive
5Go100Go pour 40€/an
SkyDrive25Go100Go pour 37€/an
Google Cloud Storage25Go100Go pour 55€/an
HubiC25Go100Go pour 12€/an
ICloud5Go100Go pour 160€/an

 

A retenir

N'attendez pas de n'avoir plus que vos yeux pour pleurer quand votre disque dur vous lâchera. Sauvegardez très régulièrement vos photos sur 2 supports distincts, au minimum.

Vous avez aimé cet article ? Alors donnez lui un coup de pouce en partageant 😉

Conseils pour choisir un objectif pour noël

Posted by Benoit Thibaudeau in dossiers | 1 comments

12.11.12

Suivez cet article en podcast :

[powerpress]

objectif photo standard 50mm

Bien souvent, pendant nos stages photo, nous avons des questions sur le matériel photo et surtout sur les critères à prendre en compte pour choisir un objectif.

Comme je dis souvent, le problème est de faire un compromis entre ce que vous voudriez acheter, ce que vous pouvez vous acheter et ce que votre conjoint ou conjointe vous laissera acheter ... ;o)

Manquerez plus que ça qu'on ne me laisse pas acheter ce que je veux !!!

Gardez en mémoire que lorsque l'on choisi un boitier reflex, on achète surtout les objectifs !  Même si d'un boitier à un autre il y a des différences, les objectifs sont des éléments primordiaux pour la qualité des photos.

Un bon objectif, si vous êtes soigneux, pourra vous suivre dans votre aventure photographique pendant 10 ou 15 ans sans problème, contrairement à votre reflex (APN). Il est donc important de choisir soigneusement son ou ses objectifs.

Cours photo en vidéo sur Internet

Un premier conseil

N'achetez pas l'objectif 18-55mm vendu généralement par défaut avec l'appareil photo. Cet objectif est généralement sombre, le piqué est mauvais et si vous ne souhaitez qu'un seul objectif il ne vous suffira pas.

En vous vendant cet objectif avec le boitier reflex, les marques augmentent leur marge. La différence du prix de vente entre le boitier reflex seul ou avec l'objectif n'est pas justifiée, car l'objectif ne vaut pas cette différence.

En fin d'article je vous donne les conseils d'achat pour votre ou vos objectifs.

Les caractéristiques à vérifier pour choisir un objectif

Le choix de votre objectif est une chose importante. Il vous suivra pendant 10 ou 15 ans si vous en prenez soin contrairement à votre boitier reflex qui vous lâchera avant. Du coup se pencher sur les critères à prendre en compte et prendre un peu de temps pour faire son choix peut-être intéressant pour ne pas se tromper.

Il y a plusieurs caractéristiques principales à vérifier sur un objectifs, peu importe si vous prenez un objectif fixe ou un zoom (Cf. juste après). Ensuite il faudra choisir le type d'objectif que vous désirez selon l'utilisation que vous souhaitez en faire.

L'ouverture

diaphragme d'un objectif photoChaque objectif contient une membrane que l'on appel diaphragme. C'est ce qui permet de contrôler la quantité de lumière à entrer lors de la prise de vue, c'est aussi un des éléments du contrôle de la profondeur de champ.

Plus il est possible d'ouvrir le diaphragme de façon importante et plus vous pourrez réaliser des photos dans des lumières difficiles et plus vous pourrez avoir une meilleure gestion de la profondeur de champs. De plus si vous avez un objectif avec une grande ouverture vous ne l'utiliserez que rarement au maximum. Hors, c'est comme dans beaucoup de ce qui est électronique et mécanique, c'est lorsque l'on pousse l'utilisation aux limites que le résultat est moins bon. Ici c'est la même chose, si vous pouvez ne pas utiliser l'ouverture maximale de votre objectif, le résultat sera meilleur que si vous l'utilisez en ouvrant au maximum le diaphragme de votre objectif, ce que permet un objectif avec une grande ouverture.

La contre partie est que plus l'ouverture maximale d'un objectif est grande et plus l'objectif coûte cher, malheureusement.

Vous trouverez le chiffre correspondant à l'ouverture soit sur le côté de l'objectif, soit au bout de l'objectif près de la lentille. Il est représenté soit par un "1:" suivi d'un chiffre, ou suivi de deux chiffres. Plus le chiffre est petit plus l'ouverture de l'objectif est grande. Donc "1:2.8" indique que l'objectif à une ouverture maximale de f/2.8 (grande ouverture) et que celle-ci est fixe. "1:3.5 - 5.6" indique que l'objectif à une ouverture maximale variable (Cf. plus bas) variant de f/3.5 à f/5.6 ce qui veut dire que dans ce second exemple l'objectif sera plus sombre que le premier avec une ouverture à f/2.8.

objectif sigma 50mm fixe ouverture f2.8

.

.

Vous voyez sur l'objectif sigma ci-contre dans le cadre rouge, qu'il possède une ouverture fixe de f/2.8 fixe représentée par le chiffre "1:2.8".

.

.

.

objectif Nikon 28-300mm ouverture 3.5-5.6

.

.

.

Sur l'exemple ci-contre, vous voyez dans le cadre rouge que l'objectif à une ouverture variable de f/3.5 à f/5.6 représentée par les chiffres "1:3.5-5.6".

.

 

Les ouvertures les plus courantes sont "1:2.8", "1:4", "1:5.6" pour les objectif à ouverture fixe et "1:3.5-5.6", "1:4-5.6" ou "1:3.5-6.3".

Comme nous l'avons vu plus haut, plus le chiffre est petit, plus l'ouverture maximale est grande et plus l'objectif est lumineux.

La focale de l'objectif

Chaque objectif possède une plage de focale. C'est ce qui permet de zoomer et dé-zoomer plus ou moins. Plus la plage de focale est étendue et plus vous pourrez faire des types de photos différentes avec le même objectif. Ce paramètre s'exprime en "mm". Vous pouvez trouver ce paramètre sur la bague de l'objectif.

Par exemple, l'objectif vendu fréquemment avec les boitiers réflex à une focale de 18-55mm. Il peut zoomer de 18 à 55mm. Sachant que la vision humaine correspond à une focale de 50mm, vous comprenez que vous ne pourrez pas vraiment zoomer beaucoup plus qu'à l'oeil nu, par exemple pour faire des gros plans. De plus sachant que le zoom est un élément important pour avoir une courte profondeur de champ et réaliser de beaux portraits, cet objectif vous limitera rapidement.

Il existe des objectifs avec une focale fixe, comme le 50mm fixe de l'image au dessus. La focale se trouve dans le cadre bleu.

Il existe des objectifs avec une courte focale comme le 18-55mm ou le 24-70mm ou encore 17-40mm, ... Par contre quand l'objectif à une ouverture fixe, donc de meilleure qualité (Cf. plus bas), la focale est courte sans quoi l'objectif déjà gros serait énorme.

Enfin il existe des objectifs avec une focale longue comme sur la photo juste au dessus avec un 28-300mm. Ces objectifs on forcément une ouverture variable. Ces objectifs, on l'avantage de pouvoir réaliser pratiquement tout type de photos comme des paysages en 28mm ou des portraits entre 50 et 150mm et des gros plans sur des sujets éloignés. Ils ont un désavantage. Du fait du mouvement important des lentilles lors du zoom, ils sont plus sujets aux problèmes de distorsions que les autres objectifs (déformation de l'image). Par contre l'avantage est qu'avec un seul objectif vous pourrez faire toutes vos photos, vous n'aurez donc besoin que d'un objectif. Pour une telle plage de focale, avec des objectifs à ouverture fixe, il vous faudrait plusieurs objectifs et le tout pèserait beaucoup plus lourd.

La luminosité

Avec la même ouverture, deux objectifs peuvent malgré tout ne pas avoir la même luminosité. Renseignez vous sur les objectifs que vous souhaitez achetez pour savoir s'ils ne sont pas trop sombre. Cela peut-être un vrai handicap moment que vous souhaitez faire des photos dans des conditions de lumière difficile.

Le piqué

Le piqué correspond à la qualité de définition des objets. Les objectifs peuvent avoir une grande différence de qualité de piqué pour les mêmes focales. Cela dépend entre autre du nombre de lentilles dont l'objectif est fait (nombre d'éléments). Plus il y a un nombre de lentille important et plus l'objectif risque d'avoir un mauvais piqué et des risques de distorsions importants. Donc essayez de favoriser des objectifs avec un nombre de lentilles peut important.

Les "zooms"

Quoi les zooms ? Ce n'est pas la même chose un zoom ou un objectif ?

Non, on utilise le terme zoom pour les objectifs, mais en vrai les zooms sont un type spécifique d'objectifs. Les zooms sont les objectifs les plus répandus. Ils permettent de zoomer et dé-zoomer de façon à pouvoir faire des photos différentes du même endroit. Il est possible de grossir ou d'élargir le champ de votre photo pour faire des paysages ou des détails avec le même objectif.

On peut diviser cette famille d'objectifs en deux grandes familles, les objectifs à ouverture fixe et les objectifs à ouverture variables.

Les objectifs à "ouvertures variables"

objectif à ouverture variable - sigma 18-250mmLes objectifs à ouvertures variables sont ceux qui équipent le plus de boitiers reflex.

Attends, dis moi, ça veux dire quoi une ouverture variable ?

Chaque objectif contient une membrane que l'on appel un diaphragme comme dit plus haut.

Un objectif à ouverture variable veux dire que l'ouverture maximale de l'objectif diminue au fur et à mesure que vous zoomer, ce qui veut dire que lorsque vous zoomez l'objectif sera plus sombre.

Les avantages de ces objectifs :

  • Ils sont moins chers que les objectifs à ouverture fixe
  • Ils sont légers.
  • Ils ont une plage de focale longue ce qui permet d'avoir moins d'objectifs.

Oh oh, attends, c'est quoi une longue plage de focale ?

Pour faire simple, plus la plage de focale est grande et plus vous pouvez zoomer et dé-zoomer de façon importante. En gros avec le même objectif vous pourrez faire des paysages (grand angle) et des détails en zoomant pour voir le sujet de près (zoom) depuis la même position.

Les inconvénients de ces objectifs :

  • Ces objectifs sont sombres, ce qui peut poser problème en cas de faible lumière.
  • Ils ont des problèmes de distorsion. En gros ils déforment plus les images du fait du mouvement important des lentilles dans le zoom.
  • Le piqué est souvent moins bon que pour les autres objectifs.

Les objectifs à "ouverture fixe"

objectif à ouverture fixe 70-200mm Canon f2.8Cette gamme d'objectifs est meilleure que la gamme précédente. Pour ces objectifs, que vous zoomiez ou dé-zoomiez, l'ouverture maximale reste toujours la même.

Les avantages de ces objectifs :

  • Ces objectifs sont lumineux. Ils sont 4 à 8 fois plus lumineux que des objectifs à ouvertures variables surtout quand on a besoin de zoomer, ce qui est un grand avantage en cas de faible lumière.
  • Ils ont moins de problème de distorsion que les objectifs à ouverture variable, car leur plage de focale est moins grande.
  • Ils ont un bon piqué généralement.

Les inconvénients de ces objectifs :

  • Ces objectifs sont plus chers, voir beaucoup plus chers que les objectifs à ouverture variable.
  • Ils sont plus volumineux que les objectifs à ouverture variable. Malheureusement qui dit volumineux en objectifs, comme c'est du verre, ils sont beaucoup plus lourd.
  • La plage de focale est plus courte, il faut donc plusieurs objectifs pour couvrir la même plage de focale qu'un seul objectif à ouverture variable.

Les objectifs "fixes"

objectif fixe nikon 50mmLes objectifs fixes sont des objectifs avec les quels vous ne pouvez pas zoomer ou dé-zoomer. En gros la grosseur de votre image sera toujours la même.

Les avantages de ces objectifs :

  • ils ont une meilleure qualité d'image que les zooms au niveau du piqué
  • ils sont plus lumineux que les zooms.
  • ils sont moins chers que les zooms.
  • Comme ils sont moins chers, vous pourrez vous offrir des objectifs avec des ouvertures plus importantes pour une meilleure gestion de profondeur de champ.

Les inconvénients de ces objectifs :

  • Vous ne pouvez pas zoomer ou dé-zoomer. C'est une autre technique de photographie.
  • Il vous faudra plusieurs objectifs et donc les changer régulièrement, ce qui entraine souvent une intrusion de poussière sur le capteur.

Je vous les conseille plus comme objectif additionnels quand vous débutez et si vous souhaitez obtenir une qualité de photo magnifique pour vos portraits par exemple.

Cours photo en vidéo sur Internet

Mon conseil d'achat d'objectif

Nous avons vu les objectifs les plus courants. Il existe aussi des objectifs macro, des objectifs à décentrement, des objectifs à bascule, ... Mais dans ce cas il faudrait écrire un livre.

Pour le choix de votre objectif il y a plusieurs possibilités selon vos priorités et vos critères. Il faut prendre en compte le prix, le nombre d'objectifs, le poids total de vos objectifs et l'encombrement de ceux-ci selon que vous voyagez beaucoup et le type d'utilisation que vous souhaitez en faire. Il faut prendre aussi en compte vos priorités, car l'avantage des boitiers reflex est que vous pouvez compléter votre collection d'objectifs au fur et à mesure des années et de votre progression dans l'art de la photo.

Si vous souhaitez ne pas mettre trop cher et que vous souhaitez acheter un seul objectif, favorisez un objectif avec une grande focale (18-130mm, 24-200mm ou 24-300mm, ...). Ils ont une ouverture variables et peuvent être sombres, surtout quand vous zoomez. Mais même s'ils ne sont pas les meilleurs objectifs du monde, du fait qu'ils soient sujet à la distorsion, ils proposent un bon compromis, qualité prix. De plus cela vous permet de n'achetez qu'un seul objectif et de limiter l'encombrement et le poids. Ensuite, plus tard, rien ne vous interdit de vous acheter un ou deux objectifs fixes pour des portraits par exemple (un 35mm ou 50mm ou encore 80mm avec une ouverture f/2.8) ou encore pour faire de la macro (avec un 80mm ou un 150mm macro par exemple).

Si vous préférez compléter votre gamme d'objectifs au fur et à mesure des années et que vous êtes patient, préférez les objectifs à ouverture fixe. Par exemple chez Canon la "série L". Ils sont plus chers mais lumineux, avec une bonne construction qui limite les lentilles pour limiter la distorsion. L'autre avantage est que vous zoomiez ou non ils sont toujours lumineux. Par contre la plage focale est plus courte et il vous faudra plusieurs objectifs pour couvrir la même longueur de focale que les objectifs à ouvertures variables. Ils sont aussi plus lourds et plus gros. Commencez par un objectif de focale moyenne, par exemple un 24-70mm ouverture f/2.8.

Si vous souhaitez que de la qualité exceptionnelle d'image, préférez les objectifs avec une focale fixe. Ils sont moins cher que les zooms ce qui vous permettra d'avoir des objectif avec une grande ouverture. Ils sont relativement légers. Par contre il vous faudra au minimum de 4 à 5 objectifs. Par exemple un 10mm, un 35mm, un 50mm, un 80mm et un 150mm.

Marque ou pas marque

Si vous possédez un boitier reflex Nikon ou Canon ou toutes autres marques, vous n'êtes pas obligé d'acheter des objectifs de la même marque. Il existe des marques comme Sigma, Tamron, ... qui proposent des objectifs compatibles à plusieurs marques de boitiers reflex. Et sachez qu'un objectif Sigma vaut entre 2 et 2,5 fois moins cher qu'un objectif identique chez Canon ou Nikon. Sigma est de meilleure qualité que Tamron, mais cette dernière marque est moins chère.

 

Voilà j'espère vous avoir aidé ... Cet article vous a plu ? Partagez le ...

Comment choisir un appareil photo ?

Posted by Benoit Thibaudeau in dossiers | 2 comments

29.10.12

[powerpress]

Noël arrive et vous avez peut-être envie de faire plaisir à un de vos proche ou bien vous faire plaisir en offrant un appareil photo numérique. Mais la question est :

Comment choisir un appareil photo ?

C'est ce que je vous propose de voir dans ce post.

Il existe quatre types d'appareils photo numériques dans le domaine du grand public. Selon l'utilisation que vous souhaitez en faire et le budget que vous souhaitez y consacrer ce sont les premiers choix qui vont s'imposer à vous.

Je vous propose de comparer quelques paramètres entre ces différentes familles.

Cours photo en vidéo sur Internet

Les appareils photo compacts

Les points forts

Exemple d'appareil photo compactLes appareils compacts sont destinés à un grand public. Petits, léger, c'est aussi la famille d'appareil photo la moins chère. Les prix varient de 50€ à 400€ selon que vous choisissiez un entré de gamme ou un haut de gamme.

Selon la qualité (et le prix) ils proposent plusieurs de fonctions d'assistance à la prise de vue. Depuis la reconnaissance des visages au choix de la mise au point automatique, le déclenchement du flash, la reconnaissance des sourires, ...

Ils sont très faciles à prendre en main et peuvent convenir à un très large public. Il possède généralement une interface utilisateur facile à prendre en main, intuitive et voir même ludique.

Les points faibles

Ils sont limités en nombre de pixel (taille de la photo). Les appareils photo compacts ne vous permettront pas réellement de faire des photos dont la qualité sera suffisante pour faire des impressions au-delà du 10*15cm.

La qualité de l'optique (l'objectif) n'est pas très bonne et ne donne pas une qualité de photo de précision (le piqué).

L'autre gros problème, du fait de la qualité de leur capteur, il vous sera impossible de gérer une bonne profondeur de champ pour réaliser de beaux portraits.

Les petits capteurs qui sont dans les appareils photo compacts gèrent très mal les ISO ce qui veut dire que pour les photos de plein jour cela ne pose pas de problème, mais en intérieur et du moment qu'il fait sombre vos photos auront beaucoup de bruit (points blancs sur les photos).

Donc

En gros les appareil compacts sont prévus pour faire des paysages et des photos en soirée, mais ne vous attendez pas à faire des photos de qualité professionnelle et si votre but est de réaliser beaucoup de photos et  de qualité, je ne vous conseille pas cette famille d'appareils photo. Par contre, si vous ne sortez votre appareil photo que trois ou quatre fois par an pour les vacances ou encore les quelques anniversaires, le compact peut-être un bon choix.

Mais soyons honnêtes, je n'achèterais certainement pas un entré de gamme à 50€ qui ne réalise pas vraiment des photos dignes de ce nom. Les compacts de plus haut de gamme sont meilleurs et réalisent de bonnes photos dans des conditions de lumière faciles.

Les appareils photo bridges

Les points forts

appareil photo bridgeLes appareils photo bridges sont généralement de meilleure qualité que les compact. Tout comme les compacts il existe des entrées de gamme et des hauts de gamme. Les prix varient de 120€ à 800€.

Ils sont légers, assez petits, ils n'ont qu'un seul objectif. Ils sont assez faciles à prendre en main et destinés à un public assez large. Ils disposent de plusieurs fonctions facilitant la prise de vue pour les personnes ne connaissant pas bien la photo.

L'objectif est souvent bien meilleur que ceux présents sur les appareils photo compacts. Les bridges permettent de prendre des photos non seulement en JPEG, mais aussi en RAW ce qui est un plus quand on veut réaliser des photos avec des lumières difficiles comme de fort contrastes ou de faible intensité.

Il est déjà plus facile de gérer une profondeur de champ, car l'objectif est plus puissant que sur un compact.

Les points faibles

Faites attentions aux zooms numériques. La plupart de ces appareils photos possèdent un zoom numérique, mais je vous déconseille de l'utiliser. Le zoom numérique ne fait que grossir les points d'une photo et cela à  pour conséquence de détériorer la qualité des photos.

Le capteur est assez petit. Comme tous les petits capteurs ils ne gèrent pas bien les ISO et en cas de faible lumière vos photos auront beaucoup de bruit. La qualité des photos est correcte, mais ne vous permettra pas de faire des photos pour des grands tirages même si, pour la plus grande part des supports numériques, la qualité sera largement suffisante.

Donc

Les appareils photo bridges sont un bon compris qualité/prix. Je le conseillerais aux personnes qui veulent faire de bonnes photos, mais qui ne font de la photo qu'occasionnellement. Il est facile à prendre en main et conviendra à un large publique. Ces fonctions d'assistance à la prise de vue permettront à beaucoup de personnes de réaliser des photos convenables.

Les appareils photo hybrides

Les points forts

appareil photo hybrideC'est une famille d'appareils photo assez récente. Ils sont un lien entre les bridges et les appareils photo reflex. Ils sont compacts, possèdent plusieurs objectifs qui sont de petites tailles par rapport aux objectifs des reflex.

La grande différence entre les deux familles précédentes et les hybrides sont que ces derniers ont normalement un capteur de qualité et de la taille d'un reflex. Du coup la qualité de la photo est bien meilleure, ils gèrent mieux la montée en ISO ce qui permet de réussir des photos même dans un endroit sombre et enfin la qualité (le piqué) de la photo est meilleur du fait du capteur et de la qualité des objectifs interchangeables.

Ils gèrent au moins les formats d'images RAW et JPEG ce qui est un plus.

Enfin, un des autres avantages, est que vous pouvez acheter les objectifs au fur et à mesure. Vous n'êtes pas obligés de tout acheter la même année.

Une gestion de profondeur de champ de bonne qualité, même si elle n'atteint pas la qualité de reflex.

Cours photo en vidéo sur Internet

Les points faibles

Le premier point faible n'est pas général, mais plutôt contre une marque. Cette marque est une très bonne marque, mais ici leur politique marketing n'est pas correcte. Nikon a sorti aussi ses deux modèles hybrides et quand on regarde leurs publicités ils se basent sur la notoriété des premiers modèles de Sony et on pourrait croire qu'ils sont de même qualité, mais c'est faux. Les capteurs de leurs hybrides ne sont pas des capteurs de réflex contrairement aux autres marques et sont jusqu'à deux fois plus petits que les capteurs d'autres hybrides d'autres marques. Du coup la qualité, quand on monte les ISO, est forcément moins bonne. La qualité de l'image (le piqué) s'en fait aussi forcément ressortir. En gros les appareils photo hybride de Nikon perdent tout l'intérêt des hybrides puisque le but est normalement d'avoir un appareil photo assez compact avec un capteur de qualité d'un reflex. Même le nombre de pixel (taille des photos) est jusqu'à 2 fois plus petites que pour les autres appareil photo hybrides et pourtant ils aussi chers voir plus chers que d'autres.

Pour toutes les autres marques un des points faibles que je trouverais est la qualité des objectifs. Sinon le bon point est qu'avec une très bonne qualité d'image ils possèdent aussi une interface utilisateur qui possède des assistances à la prise de vue qui permettent à un grand nombre de réaliser de bonnes photos.

Le prix est pour moi un point faible. Ils varient de 500€ à 2 000€ selon les objectifs achetés, donc le prix des réflex voir plus cher que des réflex sans pour autant en atteindre la qualité.

Donc

C'est un bon compromis. Petit, léger et assez facile à prendre en main. De plus, des marques tel que Sigma commencent à créer des objectifs pour compléter la gamme des objectifs des marques proposant des hybrides.

Le seul défaut est que cette gamme de produit reste assez cher et à un rapport qualité/prix assez élevé.

Les appareils photo réflex

Les points forts

Appareil photo reflexUn des grands avantages de cette famille d'appareil photo est l'évolution possible. L'autre est la gamme de prix très large. Les entrés de gammes sont jusqu'à 15 fois moins cher que les versions professionnels des appareils. Le prix varie de 500€ à .... l'infini selon ce que vous voulez acheter.

Les deux marques leaders, Nikon et Canon,  proposent une gamme d'objectifs impressionnante et plusieurs marques comme Sigma, Tamron, ... viennent compléter cette gamme d'objectifs. Hors quand on achète un reflex, on achète avant tout les objectifs. Un objectif bien traité pourra vous durer 10 ou 15 ans sans problème.

L'avantage est donc que l'on peut faire évoluer son matériel selon sa progression, ses finances et ses envies. C'est la seule gamme qui permet de spécialiser son matériel dans un type de photo précise. On peut acheter des objectifs plus pour réaliser des paysages (le grand angle), des portraits (objectif standard) ou encore des objectifs pour la macro ou l'animalier.

En général la qualité d'image est bien meilleure que pour les autres gammes d'appareils photo. Ils gèrent tous les qualités d'images JPEG et RAW.

Vous n'aurez aucun problème à imprimer les photos en grand format. La qualité de la photo étant bien meilleure que pour les autres appareils.

Vous aurez la possibilité de faire évoluer votre matériel au fur et à mesure de vos progrès. Vous pourrez gérer votre budget photo sur plusieurs années.

Les points faibles

Le matériel est plus encombrant et plus lourds. Les interfaces utilisateurs sont moins faciles à prendre en mains que les gammes de produits précédentes.

Selon les objectifs que vous voulez acheter le prix peut monter très vite et en général on dépensera plus en achetant un reflex qu'un autre appareil photo.

Pour toutes les marques, il est préférable de ne pas acheter le reflex avec l'objectif de base (le 18-55mm). Il n'est vendu avec que pour augmenter leur marge, car il ne vaut pas le prix du surplus payé par rapport au prix de l'appareil seul.

Donc

Cette gamme d'appareils photo est plus étudié pour des personnes qui souhaitent faire pas mal de photos. Leur interface comprend moins d'aide à la prise de vue ce qui fait qu'ils peuvent être plus difficile à prendre en main. Mais en contre partie si vous apprenez à vous en servir, vous pourrez faire de très bonnes photos même avec un reflex d'entrée de gamme.

Ils proposent des outils que les autres ne proposent pas et du coup permettent de réaliser de meilleures photos même dans des conditions difficiles de lumière.

De plus, des objectifs qui sont bien meilleurs que les autres appareils photo, les appareil photo reflex possèdent aussi un capteur de bien meilleure qualité. Le cercle de confusion est bien meilleur et donc le piqué aussi. De plus les grands capteurs permettent de mieux gérer les ISO élevé ce qui fait que cette gamme d'appareil sera bien meilleure que les autres dès que les conditions de lumières sont difficiles, en gros dès que l'on est en l'intérieur ou en début et fin de journée.

Vérifier les objectifs. Si vous ne souhaitez acheter qu'un objectif ne prenez pas le 18-55mm vendu avec l'appareil, mais préférez plutôt un 18-130mm ou un 24-200mm qui ne sont pas les meilleurs objectifs, mais qui vous permettront de réaliser un peu de tout, depuis les paysages au gros plan en passant par les portraits ... Mais je vous ferais un article qui ne parlera que des critères à vérifier pour acheter un appareil photo reflex.

 

Conclusion

Votre choix va se baser principalement sur deux premiers critères :

  • Le budget que vous souhaitez y consacré, car la photo peut vite devenir très cher.
  • L'utilisation que vous ferez de votre appareil.

Les appareils photo compacts et bridges sont conçus pour être utilisé par un grand nombre de gens. Ils ne demandent pas une grande connaissance de la photo, mais en échange il ne font pas de photos professionnelles. Le gros défaut est surtout que les photos ne rendront pas un résultat superbe lorsque vous les imprimerez.

Les appareils photo reflex sont plus destinés à des personnes souhaitant apprendre la photo, au moins un minimum. Mais ce sont ceux qui font les meilleurs photos et ont une grandes avance sur ce point par rapport aux autres catégories.

Pour le choix de la marque je vous conseille de passer dans un magasin et de tester les appareils. Généralement, dans la même gamme de prix et de type d'appareil la grosse différence vient surtout de l'ergonomie des boitiers. Par exemple Canon et Nikon font de très bon appareils reflex mais la conception du boitier est très différente et selon les personnes, une marque conviendra mieux qu'une autre.

Faites un bon choix si vous décidez d'acheter un reflex, car une fois enfermé dans la marque il sera difficile d'en changer.

Enfin a venir un dossier complet "Comment choisir son appareil reflex".

Cet article vous a plu ? Partagez le ...